Trois grandes banques candidates au rachat des parts de Grouparama dans Orange Bank

Bâtiment de Groupama

Malgré un investissement de plus de 600 millions d’euros depuis son lancement en 2017, la filiale bancaire du groupe Orange n’a pas obtenu les résultats escomptés. Groupama souhaite aujourd’hui se défaire des 22 % de parts qu’elle détient encore dans le capital de la néobanque. BNP Paribas serait en bonne position.

Trois banques se positionnent pour la reprise des parts de Groupama

Sur les 1,6 million de clients que compte Orange Bank dans le monde, dont 825 000 dans l’Hexagone, 400 000 ont issus des réseaux Groupama Gan. L’assureur mutualiste y a en plus injecté près de 187 M€. Mais aujourd’hui, il veut mettre fin au partenariat avec l’opérateur.

Important Car malgré une production de crédits non négligeable et une bonne part de clients Premium dans son portefeuille client, le bilan de la néobanque n’a pas été à la hauteur des attentes du groupe d’assurance.

BNP Paribas, Société Générale et Crédit Agricole ont d’ores et déjà manifesté leur intérêt.

Pour ces établissements, un rapprochement avec la banque d’Orange représente un moyen d’accélérer la rentabilisation de leur propre enseigne en ligne. D’après BFM Business,

Les candidats devraient remettre leurs propositions fin mars, et la décision est attendue pour l’été.

BNP Paribas est le candidat le plus « ambitieux »

La chaîne d’information indique que « BNP Paribas est en pole position ». Le groupe de la rue d’Antin entend profiter de la présence d’Orange Bank en Afrique, Espagne, Pologne pour enrichir son offre actuelle de produits et services dématérialisés.

En effet, il possède déjà Hello Bank!, la banque 100 % web qui propose un compte courant à frais réduit associé à une carte bancaire gratuite, que complètent des prêts et divers placements. S’y ajoute le compte Nickel, accessible à tous sans condition de revenus.

Important Il reste que dans l’éventualité d’une alliance entre ces deux acteurs, l’attribution du contrôle des opérations risque de se révéler problématique, chacun voulant certainement disposer du maximum de pouvoir.

Boursorama préfère se concentrer sur sa croissance interne

Fait intéressant, Boursorama Banque, numéro un sur le marché français des banques en ligne, ne devrait pas soumettre d’offre. Benoît Grisoni avait précisé en début d’année que

La croissance interne reste sa priorité afin de commencer à dégager des bénéfices en 2024 et passer le cap des 4 millions de clients en 2023, puis 500.000 de plus d’ici 2025.

Benoît Grisoni

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top