Le compte Nickel poursuit son développement

Une personne de tien un coffret et une carte bancaire Nickel

Sept ans après sa création, le nombre d’utilisateurs chez Nickel continue de s’accroître. Le 7 avril dernier, l’entreprise affirme avoir franchi un nouveau cap dans sa croissance. Elle totalise aujourd’hui 2 millions de comptes courants et elle ne pense pas s’arrêter là. Pour les prochaines années, elle a déjà divers projets en préparation.

Lancé en 2014 puis racheté par BNP Paribas en 2017, le compte Nickel ne cesse de se développer. Récemment, la banque en ligne a atteint les 6 000 points de vente opérationnels, soit 2 000 de plus qu’en novembre 2018. Plus important encore, l’établissement vient de réaliser une prouesse qu’une seule enseigne tricolore a accomplie jusqu’ici. Il s’agit de la Boursorama Banque. C’était en septembre 2019.

Dans son communiqué de presse du 7 avril dernier, la néobanque a indiqué avoir passé la barre des 2 millions de fidèles dans l’Hexagone. Une nouvelle étape de sa croissance qu’elle a annoncée haut et fort à travers une myriade d’affiches publicitaires dans la capitale.

Une étape déterminante de sa croissance

Lors de la création de Nickel, environ 10 millions de personnes s’acheminent chaque jour vers les kiosques de tabac. Ce qui incite ses deux fondateurs, Hugues Le Bret et Ryad Boulanouar, à adopter un modèle qui leur sera propre. Pour se démarquer des néobanques et des établissements de banque en ligne, ils mettent en place des bornes chez les buralistes. Une astuce qui permet de toucher un marché plus large, incluant les interdits bancaires, les émigrés et les expatriés.

Dans ce contexte, la directrice déléguée de la marque, Marie Degrand-Guillaud, déclare fièrement que le cap franchi représente :

[…] une étape importante de notre plan de développement […]

Degrand-Guillaud

Du côté de la concurrence, les entreprises traditionnelles enregistrent une moindre réussite dans le secteur de la banque en ligne. Pour l’instant, seule ING a dépassé le seuil symbolique de 1 million d’adhérents. En revanche, les banques mobiles N26 et Revolut sont bien lancées pour atteindre prochainement les 2 millions de comptes courants.

10 000 points de vente en 2023

Afin d’assurer un nombre croissant d’ouvertures de comptes, l’enseigne prévoit d’étendre sa présence dans les bureaux de tabac. Avec un élargissement territorial en vue, Nickel ambitionne d’accueillir 4 000 nouveaux points de vente dans son réseau dès 2023. Ce qui devrait lui permettre d’atteindre l’objectif fixé à 4 millions d’affiliés en France d’ici 2024.

Entretemps, la banque en ligne aspire également à un déploiement à l’international. Après l’Espagne vers fin 2020, elle s’apprête à s’implanter au Portugal et en Belgique. En janvier, son président, Thomas Courtois, indiquait en effet que :

En 2021, nous allons maintenir l’ensemble de nos objectifs de développement international en donnant la priorité aux phases de pré-lancement pour les marchés portugais et belge […].

Thomas Courtois

Dans cette perspective, le projet de l’établissement pour 2026 est d’attirer respectivement 450 000 et 300 000 clients dans les deux pays. Pour cela, il entend mener une négociation avec des réseaux de buralistes locaux. Pour information, le même modèle est déjà instauré en Espagne, avec 1 000 bornes opérationnelles d’ici la fin d’année comme visée.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top