N26 devient une holding pour préparer son entrée en Bourse

Main d’une femme tenant sa carte de crédit N26 et son smartphone pour faire une service bancaire en ligne.

Le groupe N26 demande à l’autorité de régulation financière allemande (BaFin) une licence en tant que holding financier en vue de l’introduction en Bourse annoncée depuis longtemps et prévue d’ici un an. La finalisation de ce changement devrait intervenir au début du deuxième trimestre 2021. Mais dès à présent, elle devrait faire l’objet d’une surveillance accrue par le superviseur.

N26 poursuit sa croissance à un rythme effréné

N26 n’est plus un acteur à présenter dans le secteur des néobanques. Fondée en 2013, la jeune pousse berlinoise affirmait en janvier 2021 avoir franchi le cap des 7 millions de clients à travers le monde. En seulement un an, cette banque 100 % mobile a donc réussi à séduire deux millions de personnes supplémentaires après avoir atteint la barre des 5 millions début 2020 grâce à son expansion à l’international.

ImportantLe marché tricolore a été l’un des principaux moteurs de cette croissance, puisque le nombre de Français ayant choisi cet établissement totalement digital a grimpé à 1,75 million, en progression de 40 %.

Si les jeunes apprécient l’offre de l’enseigne, celle-ci affirme compter également un grand nombre d’utilisateurs de plus de 35 ans.

Aujourd’hui, elle compte 1 500 salariés et sa valorisation atteint 3 milliards d’euros. Et bien que ses comptes soient encore dans le rouge, grâce à sa croissance fulgurante, la start-up peut déjà se réjouir d’une réduction de ses pertes dans les principaux pays d’Europe où elle est implantée.

Une transformation en holding pour préparer l’entrée en Bourse en 2022

ImportantL’adoption du statut de holding n’est pas une condition sine qua non à l’entrée de N26 en Bourse.

D’ailleurs, les dirigeants de la jeune fintech se sont efforcés de reporter cette étape aussi longtemps que possible afin de s’épargner des contraintes lourdes. En effet, les règles à respecter concernant les rapports financiers et la gouvernance sont nettement plus sévères. Mais son arrivée sur les marchés financiers, prévue « d’ici un an » selon Maximilian Tayenthal, un des cofondateurs, semble aujourd’hui imposer un revirement.

D’ores et déjà, suite à cette demande de transformation en holding financière, le gendarme financier allemand va se montrer particulièrement vigilant dans le contrôle de la GmBH N26. Rappelons qu’en 2019, la BaFin lui avait demandé de prendre des dispositions plus strictes dans le domaine de la lutte contre le blanchiment d’argent. Le superviseur pointait notamment du doigt la création de comptes pour des personnes utilisant de fausses identités.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top