Archegos a vendu des milliards de dollars de titres à prix bradé à Wall Street

Entré principale de Crédit Suisse

Fin mars 2021, la société d’investissement Archegos a été contrainte de céder plusieurs dizaines de milliards de dollars de titres à prix bradé à Wall Street, afin de respecter ses appels de marge. Cette liquidation n’aura pas été sans conséquence, puisqu’elle aura entrainé de lourdes pertes pour des banques du monde entier, notamment le Credit Suisse et Nomura.

Les retombées économiques de la pandémie du covid-19 ne sont plus à rappeler. Elles ont énormément impacté les plus grandes banques du monde entier, mais la crise sanitaire aura été favorable au développement de certaines banques de dernière génération. En effet, durant les confinements de l’année dernière, bon nombre de clients bancaires ont ouvert un compte chez une néobanque ou une banque mobile.

Mais cette fois-ci, les pertes qu’ont essuyé la banque japonaise Nomura et le Credit Suisse n’ont rien avoir avec la crise sanitaire. Les déficits que ces enseignes bancaires ont enregistrés récemment résulteraient plutôt des déboires de la société d’investissement Archegos Capital Management.

20 milliards de dollars de titres vendus

Fin mars 2021, Nomura a enregistré une chute historique de 16,3 %. Le Credit Suisse aurait également essuyé une baisse de la même ampleur. Ces déficits seraient dus à Archegos Capital Management. La société d’investissement aurait, en effet, été obligée de céder d’énormes blocs d’actions le 26 mars dernier afin qu’elle puisse respecter ses appels de marge. Archegos aurait ainsi vendu plus de 20 milliards de dollars de titres à prix bradé à Wall Street. De son côté, le Wall Street Journal relate une somme plus proche des 30 milliards de dollars.

La vente à prix bon marché de ces titres aurait également entrainé des déficits conséquents chez ViacomCBS et Discovery. Pour sa part, le Credit Suisse indique qu’il est encore trop tôt pour mesurer l’ampleur des pertes engendrées par cette liquidation. La banque basée à Zurich a néanmoins déclaré que :

À la suite de l'incapacité du fonds à respecter ces engagements de marge, le Credit Suisse et un certain nombre d'autres banques sont en train de sortir de ces positions.

Au Credit Suisse de rajouter que les conséquences de cette liquidation pourraient être très importantes et matériels pour ses résultats du premier trimestre.

Des pertes d’environ 2 milliards de dollars

Selon la banque japonaise Nomura, la liquidation initiée par Archegos pourrait résulter des pertes majeures enregistrées par une société basée aux États-Unis. L’enseigne bancaire nippone n’a toutefois pas précisé le nom de ce client américain. Mais pour Bloomberg, l’obligation pour Archegos de céder des titres afin de respecter ses appels de marge est la conséquence des transactions infructueuses amorcées par la société d’investissement.

Toujours est-il que cette liquidation a entrainé des déficits considérables pour des banques du monde entier. À l’instar du Credit Suisse, Nomura n’est pas encore parvenu à chiffrer ses pertes. La banque japonaise indique cependant que les déficits pourraient s’estimer à près de 2 milliards de dollars. À l’enseigne bancaire de rajouter :

Cette estimation est susceptible de changer en fonction du dénouement des transactions et des fluctuations des prix du marché.
Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top