La banque digitale n’est pas une priorité pour la Macif

Heureuse femme d’affaires utilisant le téléphone intelligent et la carte de crédit tout en magasinant sur Internet la nuit au bureau.

Offres bancaires compétitives et mutuelles fiables font la renommée de la Macif. Le mutualiste français met tout en œuvre pour maintenir sa position de meneur sur le marché mondial. Pourtant, son plan stratégique 2021-2023 ne prévoit pas la création d’une néobanque. Au mieux, il propose à ses sociétaires l’accès à un site web et à des applications mobiles.

Avec 5,4 millions de sociétaires à son actif, la Macif se positionne comme leader du marché des mutuelles. À l’origine de ce succès figure son offre de compte de dépôt aux frais réduits via la Socram Banque. En 2020, la formule Bleu Anis enregistrait 120 000 usagers, mais cela n’a pas empêché son arrêt officiel.

À cette occasion, les dirigeants de la Macif avaient parlé d’un basculement vers les offres digitales. Pourtant l’assureur est revenu sur sa décision. Le plan stratégique 2021-2023 de la Macif a été révélé durant la conférence de presse du 25 mars dernier. Les responsables de l’assureur mutualiste n’ont toutefois fait aucune allusion à la banque mobile.

Pourquoi la Macif se désintéresse-t-elle des comptes courants mobiles ?

Certes, le compte de dépôt de la Macif a été l’un des plus compétitifs du marché. Mais cette offre n’est plus accessible. À l’annonce de cette décision, les dirigeants de l’assureur mutualiste réfléchissaient à de nouvelles solutions. Comme la banque en ligne, cette approche digitale répond aux attentes des abonnés. En effet, les néobanques sont accessibles à toute heure via les smartphones. Ce qui facilite l’accès au portefeuille numérique et les transactions financières courantes.

En 2021, cette possibilité de basculement vers le 100 % numérique a été délaissée par la Macif. Pour l’heure, l’assureur explique :

Une réflexion a été ouverte sur l’opportunité de mettre en œuvre un service de type néobanque. Les conditions ne nous semblant pas réunies, il n’a pas été donné suite à cette perspective.

Quoi qu’il en soit, les comptes à vue datant d’avant avril 2020 continueront à être gérés par la Socram.

Plus de 400 millions d’euros débloqués dans le cadre du plan stratégique 2021-2023 de la Macif

Pour assurer sa renommée, la Macif compte attirer 5,75 millions d’adhérents d’ici décembre 2023. Cet objectif figure dans son plan stratégique 2021-2023 dévoilé récemment.

Nommée « Ma (P) référence », cette feuille de route conçoit une meilleure distribution, faisant ainsi du groupe « le numéro 1 de la relation client ». Les sociétaires auront à disposition une application mobile, un site web et un contact téléphonique unique. Le plan sera financé à hauteur de 450 millions d’euros. Et ce, avec 2 millions de productions brutes prévues en termes de volume de contrats annuels.

Pour rappel, la Macif appartient au groupe Aéma, issu de la fusion entre la Macif et l’Aésio. Les chiffres de 2020 font état de 91 000 nouveaux membres, dont 35 000 contrats nets en mutuelle santé et 150 000 dossiers en assurance de biens. Pour ce qui est du taux de solvabilité de la Macif, il est à 220 %. Mais depuis le rachat à 3,2 milliards d’euros d’Aviva France, l’objectif a été réduit à 200 %.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top