Détenir un Smartphone commence à devenir une condition quasi obligatoire pour valider des achats sur Internet

Deux mains tenant un téléphone intelligent par un ordinateur portable moderne

Dans les résultats de sa dernière étude, l’association 60 millions de consommateurs dénonce la quasi-obligation des clients bancaires de disposer d’un Smartphone pour que leurs achats sur Internet puissent être validés. Ce, à cause des systèmes d’authentification mis en place par les banques. À l’association de rajouter la nécessité même d’utiliser parfois des téléphones de dernier cri.

Pour éviter les fraudes, la grande majorité des enseignes bancaire en France, que ce soit une banque en ligne, une banque mobile ou un établissement classique, ont mis en place des systèmes de sécurité, dits d’authentification forte. Des dispositifs qui permettent tous de régler et sécuriser les paiements en ligne bien que le système déployé diffère d’une enseigne à une autre. Le Crédit Agricole utilise, par exemple, Securipass, tandis que la Banque Postale a recours à Certicode Plus et la BNP à Clé Digitale.

Outre cela, ils ont presque tous un point commun : il faut que le consommateur dispose d’un Smartphone. Une condition qui peut parfois être contraignante selon 60 millions de consommateurs.

Trouver une alternative à la validation via un smartphone

Lorsqu’un consommateur effectue un achat en ligne, il reçoit un SMS sur son téléphone pour valider le paiement. Il peut aussi s’identifier avec son visage ou un autre code secret. Mais qu’importe le mode de validation du paiement, il faut presque toujours se servir d’un smartphone, car il faut passer par l’application mobile de la banque teneuse de son compte.

Cela peut être un véritable obstacle pour les clients bancaires moins équipés ou qui ne sont pas à l’aise avec les outils numériques, notamment les personnes âgées. C’est du moins ce que déplore 60 millions de consommateurs. L’association évoque également les déserts numériques en France, des zones où la connexion internet n’atteint pas le débit nécessaire pour pouvoir utiliser l’application.

60 millions de consommateurs somme ainsi les banques de trouver une alternative pour permettre de valider les achats en ligne, tout en garantissant la sécurité, même avec un simple téléphone. Le défenseur des droits à la consommation conseille, par exemple, aux banques françaises d’envoyer un SMS à usage unique pour les authentifications.

Des Smartphones incompatibles ou trop vieux

Certaines banques sont réticentes à l’idée de trouver une alternative aux Smartphones pour authentifier l’identité de l’utilisateur. C’est notamment le cas du Crédit Mutuel où la possession d’un appareil doté de fonctionnalités évoluées va prochainement être indispensable. L’enseigne bancaire mutualiste a rajouté qu’elle allait d’ailleurs accorder les délais nécessaires à ses sociétaires ne disposant pas d’un « téléphone intelligent ». D’autres banques, de leur côté, militent ardemment pour le téléchargement de l’application.

Une autre problématique fait débat et vient s’ajouter à la précédente. En effet, 60 millions de consommateurs indiquent que bon nombre de clients ont reçu des messages de la part de leur banque leur sommant de changer de Smartphone, car celui-ci est obsolète. Si les sociétaires ne s’exécutent pas, cela pourrait leur nuire à terme, alors qu’aucune solution ne leur est proposée en contrepartie. Un utilisateur de Huawei révèle même que sa banque lui a indiqué que son téléphone n’était pas compatible avec l’application mobile. L’enseigne bancaire lui a ensuite proposé deux solutions : soit il change d’appareil, soit il arrête de commander sur Internet. Contactée par 60 millions de consommateurs, cette banque a indiqué qu’elle travaille actuellement pour régler ce problème.

D’autres enseignes financières sont plus réceptives aux contraintes rencontrées par leurs clients les moins équipés. La Banque Postale a recours à un code sur téléphone fixe, tandis que CIC propose un boitier Digipass, un dispositif facturé tout de même 29 euros.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top