Ces banques qui remboursent leurs clients pour chacun de leurs achats

Carte de crédit de Revolut

La méthode utilisée a un nom : le cashback. Très répandue aux États-Unis, l’offre se développe peu à peu en France. Elle est disponible chez des établissements comme Crédit Agricole, la Société Générale ou LCL. Les néobanques sont également présentes sur le marché, en l’occurrence N26 et Revolut. Le montant diffère d’un établissement à un autre.

Le cashback repose sur un principe assez simple, celui de dépenser plus pour gagner davantage. Il permet à l’établissement émetteur de rembourser les clients pour une partie des dépenses réalisées. L’idée serait de leur donner davantage de pouvoir d’achat.

En France, l’offre est promue par des établissements bancaires comme LCL ou Crédit Agricole. Les clients des néobanques comme N26 peuvent également en profiter. Et pour les banques qui n’en proposent pas, les utilisateurs ont des alternatives grâce aux startups Poulpeo et Joko. Ils pourront bénéficier d’un remboursement en réalisant des achats auprès de leurs magasins partenaires. Il suffit pour cela de payer avec la carte bancaire.

Jusqu’à 30 % remboursés

Poulpeo et Joko collaborent avec de nombreux magasins physiques et en ligne en France. Dans la liste des partenaires, on trouve des enseignes comme Carrefour, Monoprix, Leclerc, H&M, Zara, Burger King ou Celio. Les deux start-ups coopèrent également avec des acteurs du 7ème art, à l’instar de Pathé, Netflix ou Gaumont. L’offre proposée représente une solution pour les clients qui souhaitent bénéficier du cashback sans avoir à quitter leur banque actuelle.

À la Société Générale, un cashback est offert aux clients pour les achats réalisés auprès de plus de 800 magasins en ligne et une vingtaine de boutiques partenaires.

Crédit Agricole a pour sa part mis en place une plateforme baptisée Malicéa, destinée aux clients de ses agences régionales. Elle regroupe 585 e-commerçants. Chaque achat effectué permet au consommateur d’avoir un cashback de 1 à 20 %.

D’après Laure Prenat, directrice d’un comparateur de banque en ligne, les établissements classiques accusent un retard sur ce marché par rapport aux néobanques. Ces dernières emploient le cashback pour se distinguer face aux banques traditionnelles, déjà établies depuis plusieurs années. Il apparaitrait ainsi comme un avantage chez une banque en ligne.

Une offre accessible à tous les clients

Chez N26, les clients ont droit à un remboursement de 0,1 % pour les transactions réalisées en France avec la carte standard. Il augmente à 0,5 % avec l’offre Metal.

La néobanque allemande a également développé des partenariats avec des enseignes comme Adidas, Reebok ou la plateforme Booking.com. Des offres ponctuelles sont nées de ces collaborations, donnant accès à un remboursement allant jusqu’à 30 %.

Orange Bank a choisi de s’appuyer sur ses réseaux de boutiques physiques et en ligne pour mettre l’offre en pratique. La banque mobile propose un cashback de 5 à 10 % pour l’achat d’un objet connecté, d’un smartphone ou d’un accessoire.

Vivid Money et Revolut offrent quant à elles un remboursement de 0,1 % pour les achats effectués en France. Il est de 1 % lorsque les transactions ont lieu à l’étranger.

Bien que les néobanques aient pris de l’avance, l’offre est plus complète chez les banques traditionnelles, selon Laure Menard. À la Société Générale comme chez LCL, elle est ouverte à tous les clients indépendamment de la carte utilisée. Pour LCL, le remboursement varie de 3 à 15 % et l’acheteur peut géolocaliser les magasins partenaires.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top