Starling Bank obtient le soutien de Goldman Sachs pour son financement

La néobanque britannique Starling Bank, service en ligne.

La Starling Bank devrait bientôt recevoir un financement de 50 millions de livres de la part de Goldman Sachs. Une somme qui viendra s’ajouter aux 272 millions de livres récoltés lors d’un tour de table en mars dernier. Pour la fondatrice et PDG, Anne Boden, l’apport est essentiel pour le développement de son entreprise.

Leader du marché des néobanques, la firme britannique Revolut compte aujourd’hui plus de 15 millions de clients à l’échelle planétaire. Et elle ne compte pas s’arrêter là puisqu’elle envisage de mener une nouvelle levée de fonds. C’est ce que révèle le média anglais Sky News dans un article publié le 17 février dernier.

Prévue après l’été, cette opération devrait lui permettre de franchir les 10 milliards de dollars en termes de valorisation. Plus important encore, l’enseigne s’apprête à élargir sa gamme de services au Royaume-Uni, à travers la demande d’une licence bancaire. Du côté de la concurrence, du mouvement a également été observé chez Starling Bank.

Aval des régulateurs requis

Dans ce contexte, la banque en ligne a publié un communiqué le 19 avril dernier. Dans le document, elle a annoncé la décision de la prestigieuse banque d’affaires Goldman Sachs d’injecter 50 millions de livres dans ses fonds. Important pour la croissance de l’établissement, cet apport nécessite toutefois l’approbation des régulateurs. Selon les experts, la jeune pousse devrait profiter du premier bénéfice annuel de l’opération pendant l’exercice 2022.

D’après la Starling Bank, ce financement complète le tour de table bouclé au mois de mars dernier auprès de Fidelity Management & Research Company. Pour rappel, celui-ci lui a permis de récolter 272 millions de livres (approximativement 317 millions d’euros). Une somme exceptionnelle atteinte grâce à la participation de Qatar Investment Authority, Millenium Management, Railways Pension Scheme et RPMI Railpen. À noter qu’elle permet d’élever la valorisation de la fintech londonienne à un peu moins de 2 milliards de dollars.

Une confiance envers la néobanque

James Hayward, cadre chez Goldman Sachs, atteste la confiance de son établissement envers Starling Bank. D’après ce responsable, cette dernière dispose des atouts requis pour générer des bénéfices sur le long terme. De son côté, la directrice générale et fondatrice de l’entreprise londonienne, Anne Boden, s’est réjouie de la situation. Pour elle :

Goldman Sachs va apporter une expérience précieuse au moment où nous poursuivons notre développement dans les prêts au Royaume-Uni, ainsi qu’en Europe et avec des opérations prévues de fusion et acquisition.

Anne Boden

Elle affirme également que l’appui du leader de la finance mondiale traduit pour sa société :

[…] La solidité de la demande de la part des investisseurs […].

Anne Boden

Pour information, la fintech britannique enregistre une croissance rapide. Fondée il y a quatre ans, elle recense à l’heure actuelle 2 millions de clients, dont 350 000 professionnels. Quant à ses dépôts, ils s’établissent à 6 milliards de livres contre 1 milliard en avril 2020. S’agissant de sa part de marché auprès des PME au Royaume-Uni, elle est de 6 %.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top