La stratégie tarifaire agressive des banques numériques

Une personne,carte de crédit à la main,en train d'effectuer une transaction via internet mobile

Les banques en ligne misent essentiellement sur la gratuité pour attirer les clients. Les statistiques montrent que cette stratégie paye. En deux ans, le taux de pénétration des établissements bancaires numériques ont significativement progressé, s’établissant actuellement à 10%. Le profil type de client de ces banques s’est par ailleurs élargi. Détails !

De nombreux comparateurs de banques indiquent qu’en termes de tarifs, les banques en ligne sont nettement plus avantageuses que les établissements bancaires classiques. Les banques numériques basent leur stratégie de conquête sur des prix agressifs de l’intégralité de leurs produits et services.

Une étude réalisée en début d’année pour le compte du quotidien Le Parisien révèle que les frais bancaires ont inscrit une hausse annuelle de 1,7%. En l’espace de deux ans, ces frais ont progressé de 4,2%, atteignant 193,80 euros par an en moyenne. Une autre étude effectuée pour le journal Le Monde renforce ce constat. Celle-ci montre que de 2016 à 2017, les frais de tenue de compte ont basculé de 12 à 18 euros en moyenne au sein de 144 banques françaises.

De leur côté, les banques en ligne mettent en avant la gratuité. Pour attirer les consommateurs, elles ne prélèvent aucun frais de tenue de compte à leurs abonnés. Et les autres prestations qu’elles offrent présentent des tarifs tout aussi avantageux, qui ont séduit plus d’un.

Un taux de pénétration en hausse

Selon une étude du cabinet Simon Kucher & Partners et de Research Now, les banques en ligne affichent désormais un taux de pénétration de 10% contre 8,3% en 2015.

En faisant de la gratuité leur fusil d’épaule, les banques numériques ont ainsi séduit davantage de clients et conquis une plus grande part de marché. Si pendant plusieurs années, le client type des banques en ligne était confiné à celui d’un homme cadre supérieur vivant en zone urbaine, gagnant un revenu mensuel de 3 000 euros, ce profil a bien évolué. Aujourd’hui, les établissements bancaires en ligne se tournent également vers les femmes, les jeunes, les CSP moins favorisées et la province.

Banques les moins chères pour de nombreux profils

La progression des banques en ligne sur le marché bancaire se reflète à travers les comparatifs des établissements les moins chers en fonction des profils des clients. Les banques numériques accaparent les meilleures places des divers classements réalisés.

Les banques en ligne sont les moins chères pour les employés (Boursorama, Fortuneo et ING Direct monopolisent le podium), pour les cadres moyens (Boursorama, BforBank et ING Direct), pour les commerçants (Boursorama, Fortuneo et ING Direct), pour les cadres supérieurs (Boursorama, BforBank et ING Direct) et pour les chefs d’entreprises (Fortuneo et BforBank).

Ainsi, la stratégie tarifaire agressive adoptée par les banques en ligne porte ses fruits. De nombreux consommateurs sont séduits, ce qui élargit le profil type de client de ces banques numériques.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top