Pourquoi le Compte Nickel s’est-il allié à BNP Paribas ?

Capture du site Compte Nickel

Le rachat surprenant du Compte Nickel par BNP Paribas a suscité plusieurs questions et réactions. Une situation à laquelle le public ne s’attendait pas, surtout avec la promesse récente de la Fintech sur le fait qu’elle demeurerait à l’écart du système bancaire. Si les réactions sont mitigées, la décision de la startup à s’allier à un grand groupe bancaire trouve tout de même son explication.

Le mariage du Compte Nickel et de BNP Paribas a été inattendu. En effet, le compte sans banque vient récemment d’être racheté par le groupe BNP Paribas. Une alliance stratégique qui suscite des réactions mitigées, mais également des questions. Les fondateurs du Compte Nickel avaient récemment annoncé qu’ils demeureraient à l’écart du système bancaire.

Et aujourd’hui, ils ont apparemment changé d’avis. Si ce changement de situation plaît à certains, d’autres se sentent trahis par la Fintech. Toutefois, la décision des fondateurs du compte sans banque trouverait une explication. Et pour BNP Paribas, c’est sûrement une stratégie pour mieux faire face à la concurrence des banques à distance.

La conjoncture actuelle pousse le compte Nickel à s’allier avec un grand groupe bancaire

Si le Compte Nickel a accepté d’être racheté par un grand groupe bancaire, c’est surtout parce que la conjoncture actuelle ne permettait pas au compte sans banque de s’épanouir comme il se doit. En effet, le compte courant connaît un équilibre financier instable surtout dans un établissement de paiement.

Et l’arrivée des nouveaux acteurs de la banque comme Orange Bank, La Poste ou encore Carrefour C-zam viennent mettre encore plus la pression sur la concurrence. Pourtant, dans cette concurrence, la diversification de la gamme de services de la Fintech ne pouvait s’effectuer sans appui.

Un rachat auquel le public ne s’attendait pas

Il faut dire que le rachat du Compte Nickel par BNP Paribas a surpris tout le monde. Personne ne s’y attendait, surtout que les fondateurs du compte sans banque viennent d’annoncer qu’ils comptent arriver à l’équilibre financier dans les mois qui suivent.

Des objectifs qui paraissaient bien établis et qui, aujourd’hui, amènent le public à se demander si la recherche d’investisseurs n’avait pas suffi pour promouvoir l’épanouissement du Compte Nickel. Et le fondateur de la Fintech répond notamment à cette question en déclarant que la recherche d’investisseurs demande beaucoup d’énergie, ce qui semble signifier que l’indépendance ne comptait plus.

Cette situation confirme l’idée conçue sur l’état d’esprit actuel des startups françaises qui tendent à abandonner la réalisation de leurs ambitions, s’établissant sur de nombreuses années, et à céder facilement à l’acquisition par des grands groupes. En effet, l’atteinte d’un équilibre économique idéal prend une dizaine d’années au minimum pour une startup, ce qui les pousse à abandonner leurs indépendances, leur système de financement n’étant pas à la hauteur de leurs ambitions.

Les réactions sont mitigées

Il est inévitable que le rachat de Compte Nickel par BNP Paribas ait suscité des réactions. Il s’avère cependant que ces réactions sont mitigées.

En effet, il y a ceux qui félicitent les fondateurs pour l’acquisition dont le prix de la transaction est de 200 millions d’euros d’après Le Monde, ou encore pour la stratégie industrielle du compte sans banque. Et il y a ceux qui, en majorité, sont déçus et se sentent trompés par la Fintech qui a promis une offre qui garde ses distances avec le système bancaire, et qui a apparemment changé d’avis.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top