La disparition du relevé de compte papier de plus en plus visible

Un couple en train de vérifier leur relevé de compte

Les établissements bancaires sont tenus d’envoyer gratuitement à leurs clients un relevé de compte, ce document qui récapitule toutes les transactions de l’usager, chaque mois. L’émission du relevé bancaire traditionnel, celui en papier, génère pourtant certaines dépenses chez les banques. Pour échapper à ces coûts, les enseignes orientent leurs clients vers le relevé de compte électronique. Gros plans !

Le resserrement de la réglementation bancaire et le contexte actuel de taux bas réduisent le bénéfice des banques. Les établissements bancaires sont de ce fait tenus de réviser la répartition de leurs frais en augmentant leurs commissions et leurs tarifs, mais en réduisant également leurs coûts.

C’est ainsi que, depuis 2015, bon nombre d’enseignes proposent à leurs clients d’abandonner le relevé bancaire papier, dont l’émission coûte aux banques, et d’opter pour le relevé électronique, identique à celui du compte en ligne. De fait, les banques (via leurs conseillers, des publicités, des courriels, etc.) se sont fortement mobilisées pour promouvoir l’e-relevé.

Un document qui coûte aux banques

Un établissement bancaire confie que l’émission d’un relevé de compte coûte en moyenne 0,50 euro par envoi aux banques.

Ce montant intègre le coût du papier, de l’enveloppe, de l’édition du document, de sa mise sous pli et de son acheminement par la poste. Étant donné que la France recense plus de 80 millions de comptes courants et que les banques doivent envoyer 12 relevés par an pour chaque compte, l’émission de ce document représente ainsi une dépense non négligeable pour les établissements.

Des bonus aux clients ayant adopté l’e-relevé

Il s’avère ainsi tout à fait compréhensible que les banques incitent leurs clients à choisir le relevé de compte électronique. Pour ce faire, elles offrent souvent une réduction sur leurs frais de tenue de compte.

Dès le 1er janvier 2015, le CIC avait proposé une telle offre. Les frais de tenue de compte qui étaient facturés à 2 euros par mois passaient à 1,5 euro si l’usager choisissait de recevoir son relevé de compte en ligne.

Du côté de LCL, les clients internautes de l’enseigne recevaient à la fois un relevé papier et un relevé électronique depuis le mois de mai 2016. L’établissement avait donné 3 mois à ses utilisateurs pour tester l’e-relevé. Au bout de ce délai, les usagers recevaient par défaut le document électronique. Seulement quelque temps après le début de la phase de test, de nombreux clients ont adhéré au relevé dématérialisé.

En 2016, BNP Paribas avait également gratifié ses clients qui ont adopté l’e-relevé en réduisant leurs frais de tenue de compte.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 150 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

2017 2016
back top