Interdiction de refuser les paiements en liquide à Philadelphie

La ville de Philadelphie

Décidé à lutter contre toutes formes de discrimination, le maire de la ville de Philadelphie, aux États-Unis, a décidé d’interdire aux magasins et aux établissements qui reçoivent des clients de refuser les paiements en espèces. Cette initiative s’est concrétisée par une décision municipale, laquelle s’appliquera à partir de début juillet.

Une décision destinée à protéger les clients vulnérables

Selon le premier magistrat de la ville,

« L’avènement des nouveaux modes de paiement ne devra pas pénaliser les consommateurs qui sont exclus du système bancaire ».

Le refus des commerçants d’accepter les paiements en liquide peut ainsi être qualifié de « discrimination illégale » et il est de son devoir de protéger l’ensemble des citoyens, dont il a la charge contre tout type d’exclusion.

En effet, pour pouvoir utiliser les cartes et les paiements sans contacts, il faut disposer d’un compte bancaire.

Toutefois, d’après les résultats d’une étude réalisée par le FDIC (Fonds de garantie des dépôts bancaires), environ 8 millions de ménages américains ne sont pas bancarisés. Quels que soient les motifs qui les poussent à ne pas recourir aux services bancaires, il n’existe aucune raison de refuser les paiements en espèces qu’ils effectuent.

Important De plus, les États-Unis font partie des pays où les nouvelles technologies n’occupent pas encore une place prééminente dans les transactions commerciales.

Certes, le volume des paiements effectués par cartes bancaires ou à l’aide des smartphones ne cesse de croître depuis ces dernières années, mais force est de constater que l’argent liquide est toujours très utilisé au pays de l’Oncle Sam.

D’autres textes législatifs en attente de validation

Philadelphie joue actuellement le rôle de pionnière, car cette mesure pourrait bien s’étendre dans d’autres grandes villes. Effectivement, un certain nombre de municipalités suivent son exemple, à l’instar de San Francisco, New Jersey et New York.

Pour l’heure, aucun des textes législatifs proposés n’a reçu la validation du gouverneur de l’État concerné, d’autres sont même classés sans suite, comme c’est le cas pour Chicago et Washington.

Important Quoi qu’il en soit, ces démarches n’empêchent pas l’augmentation du nombre de commerçants de détail qui refusent le paiement en liquide.

Parmi les plus réticents figurent les restaurants qui imposent aux clients de régler leur note par carte bancaire ou par paiement électronique.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top