L’IEDOM se lance dans l’accompagnement des petits projets

réunion pour projets

Les très petites entreprises peuvent désormais compter sur l’Institut d’émission des départements d’outre-mer pour accompagner leurs projets. La chargée de mission TPE à la Banque de France, Sylvie Bonneau, et le directeur de l’agence IEDOM Mayotte, Robert Satgé, ont en effet annoncé que la banque centrale déléguée allait assister les porteurs de petits projets. En métropole, 6 000 TPE ont déjà profité de son accompagnement.

Pour l’accompagnement des TPE, l’IEDOM s’est associé avec 35 structures telles que la BPI France, la BGE, l’Adie, les assureurs crédits, les fédérations patronales, le conseil supérieur de l’ordre des experts-comptables, etc. L’assistance peut se traduire par un financement complémentaire.

Par exemple, un entrepreneur pouvant financer 200 000 euros sur un investissement total de 300 000 euros peut se rapprocher de l’IEDOM qui l’aidera à chercher la somme manquante. C’est une première pour l’institut.

Celui-ci souligne cependant qu’il ne s’agit pas d’un guichet unique, les structures spécialisées dans l’accompagnement étant légion. L’IEDOM se positionne alors plutôt comme un facilitateur.

Partenariat avec l’ADIM

En se lançant dans l’accompagnement des TPE, l’IEDOM vise non seulement une toute autre communication sur ses activités au niveau national mais il profite également de l’opportunité qui s’est présentée concernant l’établissement d’un partenariat avec l’ADIM (Agence de Développement et d’Investissement de Mayotte). Pour le président de l’ADIM, l’IEDOM se présente comme un partenaire de choix :

« C’est un outil d’accompagnement complémentaire pour les dirigeants d’entreprise. D’ailleurs, nous cherchons un statisticien pour nous alimenter en données économiques sur les TPE ».

Les premiers petits entrepreneurs à bénéficier de l’accompagnement de l’IEDOM sont :

  • la Coopérative laitière qui a gagné le concours d’innovation organisé dans le cadre des Assises des Outre-mer
  • Yes We Can Nette, une association qui collecte les emballages via ses épiceries éco-solidaires pour les valoriser avec des acteurs locaux à Mayotte
  • une créatrice de vêtements
  • un restaurateur implanté à Dzoumogné.

Saïd Bastoi, vice-président de l’ADIM, a fait remarquer qu’il s’agit d’un début de Small Business Act, un outil permettant de soutenir les petites entreprises.

Quelles sont les prochaines actions ?

L’IEDOM a déjà accompagné les TPE dans leur demande de droit au compte bancaire pour les mettre à l’abri d’un refus d’ouverture par une banque. Aucun autre accompagnement n’était cependant prévu par la suite. Depuis septembre 2016, pour y pallier, l’institut a déployé dans les départements métropolitains et d'outre-mer un réseau de correspondants pour les TPE.

Il est important de savoir que tout individu établi en France, et dépourvu d’un compte de dépôt, a le droit d’en ouvrir dans l’établissement de crédit de son choix ou auprès des services financiers de La Poste. Cela est valable qu’il soit interdit bancaire, en situation de surendettement ou encore inscrit au FICP ou u FCC.

L’IEDOM mettra en place un portail d’information et de formation en 2019. L’institut précise :

« Ce sera une entrée unique vers l’accompagnement ».

En outre, avant l’année prochaine, à l’occasion de Noël, celui-ci prévoit d’offrir un jeu de société qui vise à améliorer la culture financière.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top