Le virement instantané coûte cher aux établissements bancaires

virement instantané

Grâce à l’instant payment, les usagers n’ont plus à attendre deux à cinq jours pour recevoir un virement sur leur compte bancaire. Le transfert peut s’effectuer en moins de dix secondes. Il faut par ailleurs savoir qu’elle implique des investissements importants pour les banques que ce soit en termes de développement produits ou de technologie.

Depuis le mois de novembre dernier, de nombreux établissements bancaires peuvent émettre des paiements instantanés en France. Pour l’heure, aucun d’entre eux n’ont communiqué sur le coût de l’opération.

Dans la liste des coûts de projet figurent notamment celui de l’infrastructure, de la mise à niveau du core banking et de la lutte contre la fraude. Outre ces briques technologiques, il est bon de noter que les banques doivent encore se raccorder non seulement à un système de paiement instantané mais également au système européen. En effet, opérer des virements instantanés coûte réellement cher aux banques.

L’instant payment pourrait-il diminuer certains coûts de la banque ?

Il faut avant tout savoir qu’en plus des coûts technologiques, les établissements bancaires doivent également investir dans le concret en proposant des paiements instantanés. Pour compenser différents coûts, les établissements bancaires cherchent le moyen de monétiser le paiement instantané. À titre d’exemple, le groupe BPCE propose un tarif de 1 euro par virement.

Dominique Beauchamp, directeur général adjoint de Natixis Payments, indique :

Nos clients sont prêts à payer. Cependant, nous avons remarqué une corrélation entre le montant du virement et l'instant payment. Pour un virement de 20 euros, le client ne choisit pas le paiement instantané mais pour un virement de plusieurs centaines d'euros le taux d'usage est plus fort.

Dominique Beauchamp.

Quant à Régis Folbaum, directeur des paiements de La Banque Postale, il estime :

S'il prend de l'ampleur, l'instant payment peut faire réduire les espèces et le chèque, un des postes les plus coûteux de la banque.

Régis Folbaum.

À propos des briques technologiques

Aujourd’hui, il est possible d’ouvrir un compte bancaire en quelques secondes seulement auprès de certaines banques. Il devient tout aussi rapide de réaliser un virement. Cependant, l’opération a un coût important pour les établissements bancaires. Dominique Beauchamp explique :

Il faut compter entre 10 et 20 millions d'euros pour mettre en place une infrastructure de paiement en temps réel.

Dominique Beauchamp.

Régis Folbaum affirme par ailleurs :

Nous devons ajouter une brique pour créer un gestionnaire de flux en temps réel. Ce n'est pas le plus compliqué car nous réalisons déjà beaucoup de transactions en temps réel. En outre, la mise à niveau du core banking a également été un chantier très important car l'instant payment est un tout nouveau mode de paiement et qu'il est multi-canal.

Régis Folbaum.

Soulignons que la lutte contre la fraude fait également partie des gros investissements techniques. Dominique Beauchamp raconte :

Avant de lancer l'instant payment, nous avons renforcé la sécurité sur le mobile banking car le paiement entre particuliers passe en majorité par le smartphone. Nous avons baissé notre exposition au risque de fraude avec Secure Pass.

Dominique Beauchamp.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top