Les nouvelles technologies appliquées au secteur financier effrayent les Français

des clients devant leur tablette

Les résultats d’une récente enquête menée par YouGov ont révélé que les Français sont encore sceptiques quant à l’idée de gérer leurs finances, leur épargne et leurs investissements en recourant à Internet et aux nouvelles technologies. En effet, ils redoutent le piratage et l’utilisation incontrôlée de leurs données personnelles, deux incidents dont les conséquences peuvent être lourdes.

Une évolution rapide qui déstabilise

Ces dernières années, les nouvelles technologies ont fait leur entrée dans des domaines variés de la vie quotidienne, à l’instar de la gestion du compte bancaire.

Certes, elles ont permis d’optimiser la plupart des processus et de gagner du temps. Ainsi, pour les particuliers, les entreprises et les professionnels, il est désormais possible d’effectuer diverses opérations à distance grâce à Internet et aux Smartphones.

Mais ces évolutions récentes prennent au dépourvu de nombreuses personnes, notamment celles qui ne sont pas habituées aux innovations technologiques actuelles.

SONDAGESelon les résultats du sondage, « presque la moitié des sujets interrogés ont déclaré ne pas vraiment être au courant du fonctionnement de l’intelligence artificielle ou de l’Internet ».

Or, aujourd'hui, ces outils sont présents dans la plupart des domaines de la vie quotidienne. Les autorités concernées seraient ainsi bien inspirées de mettre en place une campagne d’information et de sensibilisation pour améliorer la compréhension de ces concepts par la population.

L’utilisation des données personnelles en cause

Un autre élément qui favorise l’attentisme de nombreux Français face à l’adoption des nouvelles technologies dans la gestion de leurs finances est le risque lié au stockage et à l’utilisation des données des utilisateurs.

En effet, certaines entreprises, comme les banques et les organismes de crédit notamment, recueillent d’importantes informations relatives à la situation personnelle de leurs clients.

Et la problématique vient du fait que les consommateurs ne savent pas de manière claire et précise l’usage qui en est fait, et si leur collecte est effectuée avec ou sans leur consentement.

Ils redoutent ainsi que ces données soient piratées, commercialisées ou employées pour renforcer la surveillance et le contrôle de leur vie quotidienne.

Ces sujets doivent donc être éclaircis. Autrement, il est fort probable qu’une grande partie des Français continuera de rejeter l’utilisation des nouvelles technologies dans certains secteurs.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top