L’illisibilité du relevé de compte pénalise les banques

Des relevés de compte avec une calculatrice

Selon une récente étude d’OpinionWay, de nombreux Français ont du mal à décrypter leurs relevés de compte. En cause, l’illisibilité du libellé et le système de classement des établissements financiers. Avec l’avènement technologique, ce problème est étonnant. Par ailleurs, de nombreux clients craignent des fraudes à cause de leur incompréhension.

Alors que les banques recourent à la technologie pour leurs diverses activités, les clients français rencontrent tout de même certains problèmes. Ils ne se rappellent pas certaines opérations indiquées sur leur relevé de compte. Ce fait insolite les pousse donc à se poser des questions concernant le règlement de leurs achats par carte bancaire.

La Fintech CDLK a fait réaliser une étude concernant la difficulté à déchiffrer les informations contenues dans le relevé de compte. L’observation a révélé que de nombreux Français n’arrivent pas identifier les commerçants chez lesquels ils ont réalisé des achats. Elle indique également que ce sont les jeunes adultes qui sont le plus souvent confrontés à ce problème.

Quelles sont les raisons de cette illisibilité ?

D’après un site spécialisé dans le secteur bancaire, les difficultés rencontrées par les Français pour décrypter leur relevé de compte proviennent des procédés des établissements financiers. Lors d’un règlement par carte ou par chèque, des flux monétiques de compensation se produisent entre la banque du commerçant et celle de l’acheteur.

Ces compensations sont traitées par Core, un système interbancaire. Par le biais de ce dernier, l’institution financière de l’acheteur reçoit des données l’identifiant comme le payeur et d’autres informations relatives au vendeur (numéro de SIRET, localisation, date et montant de l’achat…). Pourtant, ces indications ne sont pas toujours suffisantes pour décrire correctement la transaction.

À titre d’exemple, un client réalise un achat dans une boulangerie. Cette dernière appartient à un groupe. Lors du paiement depuis un terminal de paiement électronique (TPE), ce sera le nom du groupe qui sera indiqué dans le relevé. Et la date renseignée ne sera pas celle du paiement, mais celle du jour de la collecte des informations du TPE.

Et si le client a acheté un article dans un magasin (à Bordeaux par exemple) alors que le siège social de la société pilotant ce dernier se trouve ailleurs en France, le relevé de compte indiquera le code du département dans lequel est située l’autre ville.

Et ses conséquences ?

Une grande partie des personnes interrogées dans le cadre de l’étude de CDLK n’arrivent pas à interpréter les données de leur relevé de compte. Alors que les banques investissent dans de gros moyens pour optimiser l’expérience client, ce manque de lisibilité compromet leur démarche.

D’après les données collectées, 52 % des personnes interrogées ont du mal à comprendre les données renseignées. De ce fait, 54 % d’entre eux craignent les fraudes.

Les informations obtenues indiquent également que les clients de 25 à 34 ans sont les plus affectés par ce phénomène. 72 % d’entre eux n’arrivent pas à lire les libellés et 45 % ont peur d’être victime de malversation. Des solutions doivent donc être proposées. Et le fait de changer de domiciliation bancaire ne résoudra pas le problème, car le phénomène est inhérent à toutes les banques françaises.

Devant cette illisibilité, 38 % des clients réclament des éclaircissements auprès de leurs banques. L’enquête révèle que ces demandes d’explications restent sans réponse. De ce fait, les services d’assistance sont surchargés d’appels.

Actuellement, des solutions sont disponibles pour remédier à cette situation. Pourtant, les banques ne les adoptent pas. Selon Benoît Gruet, créateur de CDLK, les établissements ne considèrent pas ce problème comme une priorité. D’autant que l’innovation est limitée par la mise en conformité avec la réglementation.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top