Des inégalités salariales ont été relevées chez les employés de banque en Suisse

Représentation de la banque en Suisse

Un sondage mené par l’Association suisse des employés de banque (Aseb) indique que les inégalités salariales se sont renforcées entre les salariés hommes et femmes du secteur bancaire en 2018. Tandis qu’une hausse de 2,9 % des rémunérations fixes a été relevée dans l’ensemble, ces dernières sont demeurées stables à Genève et Zurich, les deux principales places financières du pays.

Récemment, l’Aseb a interrogé plus de 4 700 employés de banque. Le sondage portait sur leur rémunération. Les réponses indiquent que les inégalités salariales entre les hommes et les femmes se sont accrues l’année dernière. Les disparités constatées portent notamment sur la rémunération variable.

Selon les avis recueillis, une personne sur deux a noté une variation du montant des bonus par rapport à 2017. Par ailleurs, la moitié des interrogés a remarqué une diminution.

Selon les auteurs de l’étude, cette situation indique la volatilité des bonus. Elle représente également un véritable problème pour les personnes dont les revenus sont limités.

Les banques doivent fournir des explications

D’après l’Aseb, les établissements doivent expliquer à leurs employés les raisons de ces disparités. Avec un écart de 23,6 % sur le salaire des hommes et des femmes, l’inégalité dans la branche bancaire est plus grande que la moyenne dans le secteur privé en Suisse qui est de 14,6 % selon l’Office fédéral de la statistique (OFS).

D’après l’association, l’écart salarial est en partie dû à la longévité des employés de sexe masculin auprès d’un même employeur. De ce fait, ces derniers peuvent bénéficier de 40 % de bonus en plus par rapport aux femmes. Ce qui est trois fois plus élevé qu’en 2017.

L’Aseb souhaite donc que les entreprises fassent preuve de plus de transparence lors des futures analyses salariales auxquelles la loi les soumettra à partir de 2020.

Les employés sont insatisfaits

Toujours selon l’étude, les travailleurs sont insatisfaits des conditions de travail. Ce phénomène se constate surtout au sein des grandes banques. À cela s’ajoute le fait que les salariés masculins ont récemment profité d’une hausse de 7 000 francs suisses sur leur salaire fixe.

Leurs homologues féminines, quant à elles, n’ont été augmentées que de 1 000 francs suisses. Cette situation est susceptible de pousser certaines femmes à chercher un autre travail. Ce faisant, elles pourront être amenées à changer de domiciliation bancaire.

D’après les données du sondage, un tiers des répondants est épuisé par son travail tandis qu’un quart a du mal à récupérer après ses activités et craint pour son avenir. D’après le Secrétariat d’État à l’économie, la moyenne de travailleurs insatisfaits est de 12 % en Suisse.

L’Aseb indique que les conditions de travail au sein des banques sont difficiles. L’association demande aux enseignes de modifier leurs procédés pour remédier à cette situation.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top