Un collectif de clients se forme à la suite du dépôt de bilan d’Ader Capital

capture ecran site Ader Capital

Entrer en contact avec des personnes endettées pour les aider à rembourser les crédits avant l’échéance prévue, tel est le métier d’Ader Capital, un professionnel de la cession de dettes sur le territoire français. Les usagers contractent donc des crédits pour s’acquitter d’autres engagements, notamment auprès de leur établissement bancaire. Sauf que la maison mère a déclaré faillite. Un rassemblement de clients a été aperçu sur les réseaux sociaux.

Crédit Consulting risque de connaître une fin d’année particulièrement mouvementée. Ses clients ont l’intention de déposer une requête en justice, la société n’étant plus en mesure de rembourser leurs dettes, comme convenu.

D’ailleurs, une page Facebook a même été créée par les victimes pour faire réagir la filiale Ader Capital, implantée en Loire-Atlantique. Ils sont quelque 500 à s’inquiéter de leur sort, pendant que les 65 collaborateurs sont contraints de prendre la porte.

Sous l’œil vigilant d’un mandataire judiciaire, le juge du tribunal de Commerce compétent à Nantes a décidé de placer l’enseigne en redressement. La situation de l’entreprise sera étudiée de plus près.

Quand les clients se dressent contre la société en redressement

Après avoir déposé son bilan au mois de septembre dernier, le tribunal de première instance de Nantes a rendu son jugement le 4 octobre dernier. Credit Consulting entamera une procédure de redressement judiciaire.

Les clients ayant remis leurs dettes entre les mains d’Ader Capital se retrouvent alors dans une situation financière particulièrement délicate. Le montant des prêts à rembourser ne fait qu’augmenter, l’entreprise ayant cessé de verser de l’argent aux créanciers.

Des comptes bancaires bloqués

Une banque avait soudainement retiré les fonds versés sur les comptes du spécialiste de la cession de dettes en France. Parce que seulement une partie des sommes créditées (1,7 million d’euros) a pu être récupérée avant que Credit consulting n’ait pu changer de banque, il n’est plus en mesure d’honorer ses engagements envers ses clients. D’ailleurs, les fermetures de compte s’enchaînent à la suite des nouvelles souscriptions.

Cette explication a été donnée par Ader Capital sur les réseaux sociaux, pour tenter de rassurer les clients, après une longue période de silence. Les clients lésés, eux, avaient déjà commencé à se regrouper pour manifester leur mécontentement sur Internet. En effet, les réclamations sont centralisées sur une plateforme et permettront éventuellement de saisir le parquet de Nantes.

Des montages douteux ?

Une association de défense des consommateurs, qui continue de soutenir les emprunteurs, a déjà alerté le public sur les pratiques de la société. Le magazine se penche actuellement sur les moyens de protection des victimes.

De même, le superviseur des activités bancaires recommande aux usagers d’être vigilants par rapport aux solutions proposées dans le cadre des remboursements de dettes.

Tous les montages financiers ne se valent pas et en l’absence d’une autorisation préalable du créancier, Ader Capital est tenu responsable, avec l’emprunteur, du paiement de la dette contractée.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top