Quelles mesures les banques prennent-elles face au mouvement des gilets jaunes ?

clients bancaires en agence

L’acte IV du mouvement des gilets jaunes s’est déroulé le 8 décembre dernier partout en France. Ce jour-là, de nombreuses agences bancaires sont restées fermées à Paris en prévention de la manifestation. Des dizaines d'agences, de commerces et d’objets de mobilier urbain ont en effet été saccagés la semaine précédente.

Aux dernières nouvelles, pas moins de 80 agences bancaires ont fait l’objet de vandalisme dans toute la France en marge des manifestations des gilets jaunes. La plupart d’entre elles se trouvent à Paris. Le réseau Crédit Agricole, notamment, a recensé une quinzaine d’agences vandalisées à travers tout le pays, dont 3 dans la capitale.

Les dégâts sont variables, allant de simples détériorations de vitrines ou de distributeurs extérieurs à de véritables saccages dans les locaux. Pendant les manifestations, les agences sont souvent prises pour cible. Alors que de nouvelles mobilisations se profilent, les banques affichent leur inquiétude. Une source a indiqué qu’assurer la sécurité des visiteurs et du personnel constituait la priorité absolue.

Les salariés des banques ont aussi porté leurs revendications

Au début de la semaine dernière, les syndicats de BNP Paribas ont appelé les salariés à la grève pour protester contre la dégradation des conditions de travail. De même chez Natixis, un mouvement a eu lieu. Un banquier estime qu’il serait immodeste de se considérer à l’abri d’un effet de propagation du mouvement des gilets jaunes. Il précise :

Dans nos réseaux, les transformations digitales en cours sont profondes, les salariés ont besoin de voir que leurs efforts produisent des résultats et leur procurent de la reconnaissance. Or, si nos collaborateurs travaillent beaucoup, l'indicateur de performance qu'est la progression des revenus de la banque s'est tassé du fait notamment des taux bas. Cela perturbe les gens.

Le délégué national SNB CFE-CGC de la branche banque, Régis Dos Santos, souligne :

Les salariés pourraient eux aussi être des gilets jaunes.

Régis Dos Santos.

Un paradoxe d’autant plus saisissant que les employés portent en interne les revendications sociales qui leur sont propres.

Fermeture d’agences et report des rendez-vous client

Les actes de vandalisme peuvent être traumatisants et même conduire les clients à changer de banque. Il revient donc à chaque établissement de mettre en place les dispositifs qui s’imposent pour sécuriser les lieux, à l’intérieur comme à l’extérieur.

Même s’ils se sont montrés rassurants, les réseaux d’agences sont restés plutôt évasifs sur les dispositions à prendre le week-end dernier. BNP Paribas a notamment indiqué avoir déployé toutes les mesures indispensables afin d’assurer la sécurité des clients et des collaborateurs.

De leur côté, Crédit Mutuel-CIC et Crédit Agricole Île-de-France ont annoncé la fermeture de leurs agences pour le 8 novembre. Étant donné que le vendredi et le samedi sont généralement plus chargés, les clients ont été prévenus que leurs rendez-vous allaient être reportés. Les agences LCL qui risquaient le plus d’être touchées à Paris et ailleurs ont normalement dû prendre la même mesure.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top