Quelques complications pour les épargnants et les emprunteurs

Une personne qui fait un retrait bancaire

Plus de 6 Français sur 10 veulent changer de banque selon le sondage réalisé par OpinionWay pour le CCSF. Les raisons sont aussi nombreuses que pertinentes. Mais rares sont ceux qui y arrivent sans y laisser leur plume. En effet, malgré la libre concurrence, les lois en faveur des consommateurs, la nouvelle loi sur la mobilité bancaire et l’avancée technologique, changer de banque n’est pas toujours aussi facile. A côté des frais supplémentaires prohibitifs et les procédures qui retardent le processus, certaines transactions lient le client à sa banque et ne lui permettent pas de quitter cette dernière à son bon vouloir. Focus sur ce fait qui soulève l’indignation de nombreux usagers d’après le comparateur de frais bancaire Meilleurebanque.

Pourquoi changer de banques ?

En tête de liste, la raison qui pousse les Français à quitter leur banque est la mauvaise expérience. 37 % sont déçus de leur relation avec leur conseiller bancaire. Viennent ensuite ceux qui se plaignent du tarif. Ils sont 34 % à vouloir quitter leur établissement pour ça.

Et il y a les 29 % qui n’ont plus confiance en leur banque actuelle. Parallèlement à cela, la souscription à un crédit immobilier est une raison qui encourage les particuliers à changer de banque même s’ils n’ont pas de problème avec la leur.

Important En effet, la recherche d’une offre avantageuse les pousse à faire le tour des banques.

En trouvant ailleurs un taux d’intérêt moins cher qui fait économiser plusieurs milliers d’euros, il est difficile pour un emprunteur de ne pas saisir l’opportunité.

Quelles sont les difficultés du changement de banque ?

La mobilité bancaire restera-t-elle une utopie ? Les outils et les astuces pour changer facilement de banque sont nombreux. Toutefois, beaucoup de freins empêchent les usagers à changer de banque. On peut citer par exemple l’obligation de domicilier son revenu dans l’établissement où le client a souscrit un crédit immobilier. Il y a aussi le transfert d’assurance-vie.

En effet, le client perd l’exonération fiscale en cas de changement de banque. Maxime Chipoy, Responsable de Meilleurebanque, a même affirmé :

Si le client peut transférer ses virements et prélèvements, il doit toujours se débrouiller seul –et souvent payer– pour son épargne bancaire (livret A, PEL …) et financière (PEA) … et ne peut pas transférer la première d’entre elles : son assurance-vie !

Maxime Chipoy.

Changer de banque pour aller où ?

Selon le rapport sur la tarification des services bancaires de Georges Pauget, Emmanuel Constans et Jean Guillaume, la mobilité bancaire a enregistré un taux de 7,6% en 2010 contre 1,5% aujourd’hui.

Parmi ceux qui veulent quitter leur gestionnaire de compte actuel, 63 % veulent migrer vers une autre banque. Ce qui veut dire que beaucoup font encore confiance à la banque classique. Ce sont ceux qui veulent profiter des offres avantageuses des banques concurrentes comme le taux de crédit moins cher, les conditions de prêts plus avantageuses, etc.

Les 37 % restants veulent déposer leur compte dans un établissement autre que la banque traditionnelle.

Important Les banques en ligne et les néobanques sont parmi les plus citées, compte tenu de la facilité de transaction et la simplicité du système.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top