Un facteur qui empêche les français de changer de banque

négociation,contrat de crédit immobilier

Plus de 30 % des Français ont pensé changer de banque après la mise en vigueur de la loi Macron. Seulement, ils ont abandonné ce projet en étant conscients des risques auxquels ils s’exposent lors de cette action. Il en est par exemple le cas des avantages liés aux prêts immobiliers qu’ils ont pu bénéficier auprès de leur banque principale.

Le prêt immobilier, un frein pour la mobilité bancaire

Plus de 60 % des Français, ayant décidé de changer d’établissement bancaire depuis le mois de septembre 2017, ont gardé leur compte principal, selon une enquête publiée par OpinionWay pour le CCSF ou comité consultatif du secteur financier.

Rappelons que ce dernier est un organisme qui prend en charge l’étude des relations entre les banques et leurs clients. La principale raison qui incite les Français a toujours gardé leurs anciens comptes ou leurs livrets est liée au crédit immobilier.

En effet, ils ont pu bénéficier auprès de leur banque principale des taux qui sont assez faibles et qu’ils peuvent encore renégocier si le besoin y est.

Les autres raisons limitant la mobilité bancaire

Il existe d’autres raisons qui limitent la mobilité bancaire. En effet, le transfert d’un prêt en cours d’un établissement à un autre est impossible. Il y a aussi certains emprunteurs qui ne veulent pas tout mélanger.

Le crédit immobilier n’est pas la seule source d'endettement des ménages freinant le changement de banque. Il en a également tant d’autres comme le crédit à la consommation ou encore les prêts étudiants.

Mais quoi qu’il en soit, ce sont les prêts immobiliers qui représentent en moyenne les 80 % des prêts en cours de crédits aux ménages selon une étude réalisée en mois de mai 2018 par le CCSF.

Quant est-il de domiciliation des revenus ?

La plupart des banques exigent une domiciliation de revenus pour pouvoir bénéficier d’un prêt immobilier. En effet, elles ont le droit de demander une domiciliation de revenus durant au plus 10 mois si le prêteur bénéficie d’un avantage spécifique.

Ce point est d’ailleurs à bien vérifier avant tout changement de banque, car il risque d’engendrer des pénalités sévères en cas de non-respect de la domiciliation de revenus. Cela freine alors de changement de banque alors que cette action devient de plus en plus facile grâce à l’application de nouvelles règles relatives à la mobilité qui a été mise en vigueur depuis le 6 février 2017.

Plus exactement, depuis cette date, il suffit juste de signer un mandat de mobilité en fournissant le Relevé d’Identité Bancaire de la banque d’origine. La nouvelle banque se charge de la transmission des coordonnées afin de mettre à jour les prélèvements et les virements.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top