Le compte de dépôt « gratuit » comporte au fond des coûts cachés

Une jeune femme tenant en mains une carte de crédit pour les achats en ligne à la maison.

Certains établissements bancaires proposent un compte à vue gratuit à leurs clients. Un produit attrayant au premier abord, mais des frais sont tout de même à prévoir selon les professionnels du secteur. En effet, le service 100 % gratuit semble loin de l’être. Pour éclaircir ce qu’il en est, une journaliste de L’écho a mené l’enquête.

De nombreuses succursales se targuaient de proposer à leurs clients un compte à vue commun gratuit. Un argument de vente à prendre avec des pincettes, à en croire certains professionnels du secteur affirmant qu’il s’agit d’une publicité mensongère. En effet, sous certaines conditions ce produit peut être facturé aux sociétaires, un point qui fait débat dans le milieu de la finance.

Caroline Surine, une économiste et journaliste à L’écho a décidé de mener une étude à ce sujet. Pour son enquête, elle a indiqué qu’elle s’est uniquement concentrée sur les comptes destinés aux couples et les clients gérant leur compte bancaire en ligne.

Des frais sur les retraits et le remplacement de la carte

Un compte à vue totalement gratuit, cette initiative a réjoui bon nombre de particuliers. Cependant, les experts financiers se demandent si c’est réellement le cas. Après calculs, ce dispositif pourrait ne pas être viable, voire serait préjudiciable, pour les succursales proposant cette offre.

L’enquête de Caroline Sury révèle qu’il ne s’agit toutefois pas d’une publicité mensongère, les comptes à vue sont réellement gratuits, mais sous certaines conditions. Elle explique que :

À partir d’aujourd’hui, les clients qui ont un compte à vue commun gratuit, c’est-à-dire sans forfait mensuel, ne pourront conserver gratuitement qu’une seule carte de débit. Un compte gratuit à 15 euros par an n’est plus vraiment gratuit. Et pour les extrêmes : ça va de 6 euros par an à 18 euros.

Caroline Sury.

Elle rajoute aussi que certains établissements bancaires facturent même les retraits par carte de débit si leurs clients ont eu recours à un distributeur de billets autre que ceux de la succursale. De plus, dans l’éventualité où le titulaire de compte perdra sa carte, le remplacement pourrait lui coûter entre 6 et 10 euros.

Un point d’autant plus surprenant lorsqu’on sait que la plupart des succursales ne demandent aucune compensation financière pour effectuer le remplacement de carte.

Un produit 100 % gratuit, seulement chez deux banques

Le coût d’un remplacement de carte, les frais de retrait dans les distributeurs, l’enquête de Caroline remet en cause la gratuité des comptes à vue proposée par les établissements bancaires. Certaines vont même jusqu’à facturer l’octroi d’une carte de crédit. Cependant, il est à noter que ce n’est pas le cas de toutes les banques, comme le souligne Caroline Sury dans ces propos :

En fonction des institutions bancaires, il faudra dépenser de 5 à 27 euros par an. Chez Argenta, cette carte est gratuite. Chez Keytrade aussi, mais à condition de l’utiliser au moins 12 fois par an.

Quant au remplacement d’une carte volée ou perdue, la journaliste indique que ce service est offert chez certains établissements comme Keytrade, Agenta ou encore Hello Bank.

À l’issue de son enquête, Caroline Sury conclut que l’offre d’un compte à vue commun gratuit n’est pas vraiment véridique chez les succursales disponibles sur le marché. Exception faite pour deux d’entre elles, comme l’indique l’économiste :

Il existe essentiellement deux comptes à vue 100% gratuits : le compte Giro d’Argenta et le Keypack de Keytrade.

Caroline Sury.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top