Max : un « incompris » qui commence à gagner en visibilité

Logo de la Crédit Mutuel Arkéa

Le secteur bancaire a été grandement bouleversé par la révolution numérique. De nombreux acteurs sont arrivés sur le marché, avec des « business model » plus innovants les uns que les autres. Celui de Max a été longtemps incompris des particuliers, mais aujourd’hui, l’ambitieuse fintech lancée par Crédit Mutuel Arkéa commence à séduire.

Trop en avance sur son temps ?

Lorsqu’il a débarqué sur le marché bancaire français il y a deux ans, Max faisait figure d’ovni. Les particuliers ne savaient pas vraiment s’il s’agissait d’une néobanque à part entière ou d’une simple offre combinant plusieurs produits.

À cette époque, Max était la première fintech à proposer l’ouverture d’un compte bancaire, la carte de paiement et l’assistance virtuelle. De plus, il pouvait également jouer le rôle d’agrégateur de comptes (contrôle simultanée de plusieurs comptes via une seule application mobile).

Le démarrage n’a pas vraiment été à la hauteur des attentes ; le service avait suscité interrogations et inquiétude chez les clients potentiels.

Le succès commence à poindre

Conscient de la perplexité des clients face à ce nouveau service, les dirigeants de la filiale du groupe breton ont multiplié les campagnes de communication. Aujourd’hui, Max commence à gagner en visibilité. Récemment, il a franchi le cap symbolique des 100 000 utilisateurs.

Certes, la « néobanque » est encore largement devancée par ses concurrents directs en France (1 500 000 clients pour Nickel et 900 000 pour N26), mais les dirigeants de Max y voient un léger signe encourageant. De quoi les conforter dans leurs objectifs ambitieux.

D’ailleurs, le prochain objectif annoncé est d’atteindre les 200 000 clients dans le courant de l’année 2021. Il pourrait également être question d’une extension vers les pays voisins comme la Suisse ou la Belgique.

Des conseillers facilement joignables

Si Max se démarque autant des autres produits bancaires proposés sur le marché, c’est également, en grande partie, parce qu’il embarque un service d’accompagnement.

Important Plus concrètement, grâce à l’application dédiée, le client peut facilement solliciter l’aide d’un assistant. Celui-ci peut même jouer le rôle de gestionnaire de portefeuille, de manière à conseiller le client dans la gestion de son budget.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

  • Janvier
back top