Des différences de tarifs importantes pour les petits clients des banques

Un jeune couple client en colère et mécontent des conditions d'un contrat

L’association de défense des consommateurs CLCV vient de publier son comparatif annuel des frais bancaires qui vont entrer en vigueur à partir du 1er février 2020. Elle a ainsi passé en revue les barèmes de 127 établissements basés en métropole et en outremer appliqués à trois profils de consommateurs. Des différences de prix notables ressortent de l’étude.

Comparatif des prix unitaires et des packages pour 3 profils de clients

Pour son analyse, CLCV a défini trois typologies d’utilisateurs de services bancaires :

  •  le « petit » client, dont les besoins se limitent au strict minimum : avec leur carte bleue internationale, ils effectuent 8 retraits mensuels et programment 6 prélèvements automatiques pour leurs charges récurrentes ;
  •  le client « moyen », qui représente un couple titulaire d’un compte joint associé à l’offre standard ;
  •  le « gros » client, qui désigne un couple demandeur de prestations complètes et haut de gamme.

En tenant compte des services utilisés par ces trois catégories de clients bancaires, l’association a mis en concurrence les prix facturés « à la carte », ainsi que les « packages », qui consistent en une offre groupée de plusieurs services proposée à un prix annuel ou mensuel forfaitaire. L’exercice, qui a porté sur 127 établissements métropolitains et ultramarins, lui a permis d’identifier la formule la plus économique.

Écarts de prix marqués, surtout pour les « petits » clients

Important Le comparatif de CLCV met en lumière des différences de tarifs notables, en particulier pour le « petit consommateur, »

Qui se contente de quelques opérations chaque mois. Il trouvera le package de base le moins cher (39,90 euros) chez Crédit Agricole. La Société Générale et HSBC lui factureront respectivement 69 et 73 euros.

Important Les écarts sur les frais de tenue de compte et le coût de la carte bleue sont les principales causes de ces fortes disparités.

Mais le facteur géographique influe également, les barèmes tarifaires variant entre les départements. Par exemple, ouvrir un compte bancaire est moins onéreux pour un habitant du Loiret qu’un résident de l’Hérault.

Concernant la souscription d’un « package », l’association juge son intérêt « mitigé ». Pour réaliser des économies substantielles, elle recommande aux consommateurs de

Prendre le temps de consulter les prix de plusieurs banques sur les services qu’ils recherchent.
Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top