Les banques refusent parfois de rembourser les victimes de fraudes bancaires

clients bancaires victimes de fraudes

Protéger le compte de leurs clients constitue actuellement un véritable défi pour les établissements bancaires. Mais malgré la multiplication des dispositifs de sécurité, de nombreux clients se plaignent toujours de perdre de l’argent sur leur compte, apparemment utilisé par une autre personne. Autre motif de colère pour les titulaires de compte, en cas de fraude, leur banque cherche à se soustraire au remboursement.

Les associations de consommateurs dénoncent le laxisme des banques

Une enquête a été menée par une association de consommateurs afin de démontrer le manque de rigueur dont font preuve certains établissements bancaires dans la protection du compte bancaire de leurs clients.

L’auteur souligne le fait que

« Les banques ne semblent pas préparées à la mise en application des nouveaux dispositifs de sécurité en vue de la répression des fraudes ».

D’après les chiffres communiqués, seulement 25 % des victimes reçoivent une alerte de la part de leur banque en cas de fraude avérée.

Outre le laxisme, les consommateurs s’insurgent également contre le comportement de certains établissements, lesquels semblent tout mettre en œuvre pour ne pas réparer le préjudice subi en cas de fraude prouvée. La plupart du temps, ils prétextent une négligence de la part du client, plus qu’une faille dans leur sécurité.

Les fraudes sont encore légion et le e-commerce en est le parfait théâtre

L’année dernière, le nombre de victimes de fraudes bancaires en France s’est chiffré en millions. Sur les 1,3 million recensés, certains se sont même fait ponctionner leur argent de nombreuses fois.

Pour commettre leurs méfaits, les fraudeurs privilégient les sites de commerce en ligne dont le niveau de sécurité est resté sommaire.

Important Entre 2016 et 2019, environ 56 % des fraudes au compte bancaire ont été perpétrées par l’intermédiaire du e-commerce.

D’après les observateurs,

« La carte bancaire est beaucoup plus vulnérable lors d’une utilisation en ligne, les données étant plus faciles à intercepter par le pirate ».

Concernant les retraits aux distributeurs ou les virements, la tâche se révèle beaucoup plus compliquée pour les fraudeurs ; les proportions de fraudes opérées via ces opérations s’élèvent seulement à 6 % et 9 %.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top