Ma French Bank entend continuer sa campagne d’acquisition de clients et cible les ados

capture écran du site de Ma French Banque sur un smartphone

Après Orange Bank, c’est au tour de Ma French Bank de lancer son offre bancaire pour ados. Une initiative logique selon les professionnels du secteur, tant ce nouveau marché semble porteur. En effet, les analystes y ont identifié environ trois millions de souscripteurs potentiels, qui plus est, il n’y a encore que peu de concurrence.

Ma French Bank a été lancée il y a un an, et enregistre aujourd’hui une base de clients acceptable s’élevant à plus de 250 000 titulaires de compte. Un chiffre dont la banque en ligne ne souhaite pas se satisfaire, raison pour laquelle elle a décidé de revoir sa stratégie.

Elle propose alors d’ouvrir un compte bancaire pour mineur, une offre semblable à celle récemment annoncée par Orange Bank. Il est à noter que d’autres acteurs économiques se sont aussi d'ores et déjà lancés à l’assaut de ce nouveau marché, à l’image de Révolut, et Vybe ou encore Monabanq.

Autant de banques de renom qui forcent Ma French Bank à se démarquer.

Un marché prometteur

Les offres bancaires sont principalement destinées aux personnes déjà pleinement lancées dans la vie active, au détriment entre autres des universitaires. Mais de plus en plus de succursales revoient cette stratégie, et pour cause il existe un énorme vivier de clients potentiels en dehors de ce public de prédilection.

Les analystes se tournent notamment vers les adolescents de 12 à 17ans. En effet, 41 % de ces mineurs possèdent un compte bancaire, soit environ trois millions d’ados français, mais l’offre assortie n’est généralement pas adaptée à leurs besoins.

C’est une réserve conséquente de clients, qui plus est, peu de banques l’exploitent à l’heure actuelle, mais cela pourrait rapidement changer. Les succursales ont ainsi tout intérêt à prendre leurs parts du gâteau au plus vite, car nul doute qu’elles vaudront chers d’ici peu de temps.

Dans cette optique, Ma French Bank a lancé son offre de compte bancaire pour mineur facturé à deux euros par mois. Via cette tarification, les ados ont la possibilité de souscrire à l’offre sans que ses parents détiennent eux-mêmes un compte auprès de la banque en ligne. Toutefois, le compte de l’adolescent est toujours placé sous l’égide de ses parents.

Un modèle hybride performant

L’offre initiale de Ma French Bank a séduit environ 250 000 clients en un an, un chiffre qu’elle ambitionne de gonfler rapidement pour franchir le cap d’un million de sociétaires d’ici 2025. Pour atteindre cet objectif, la banque en ligne s’appuie sur un modèle hybride, à l’instar d’Orange Bank et de la Banque Nickel.

En clair, elle va proposer le 100 % digital à ses clients tout en s’appuyant sur un réseau physique. D’ailleurs, il est à noter que pour le choix de ses locaux physiques, Ma French Bank plébiscite les bureaux de poste où elles proposent aussi des points de souscription.

Il semblerait que cette stratégie se soit révélée payante, la banque ayant réussi à attirer 50 000 nouveaux clients au cours du troisième trimestre. C’est pourquoi Ma French Bank va garder ce cap et entend même porter le nombre de ses bureaux partenaires à 3 000.

Mais atteindre ces objectifs ne sera pas une mince affaire, car le secteur de la banque en ligne est très concurrentiel. En témoigne la manœuvre osée d’Orange Bank qui a rajouté à sa base client les souscripteurs à leur assurance Smartphone. Une manœuvre dit-on pour ne pas ternir leur bilan trimestriel et faire fuir les investisseurs.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top