Les GAFA se lancent à l’assaut du secteur financier

bâtiments secteur financier

L’incursion des géants de la tech dans le secteur financier se fait de plus en plus pressante. Après la carte de débit d’Apple et la monnaie numérique de Facebook, c’est au tour de Google d’avancer ses pions. La société américaine vient d’annoncer le lancement prochain d’un nouveau service bancaire en partenariat avec des établissements bancaires.

Google, Apple, Facebook et Amazon, plus communément appelés les GAFA, sont les leaders incontestés des innovations technologiques. Toutefois, ces sociétés ne comptent pas endosser cette unique étiquette et entendent développer de nouvelles activités dans d’autres domaines. Le secteur financier semble être leur nouvel objet de convoitise, les quatre géants de la tech ayant récemment multiplié leurs assauts sur ce marché.

Et pour se démarquer, ces géants du Web ne lésinent pas sur les moyens. Google vient d’ailleurs d’annoncer que de nouvelles fonctionnalités seront ajoutées à sa plateforme Google Pay, dont la possibilité d’ouvrir un compte bancaire via son application. Ces mises à jour devraient être effectives à partir de l’année prochaine.

Un service bancaire signé Google

Google vient d’avancer ses pions dans le secteur bancaire. La date du lancement n’a pas encore été dévoilée, mais il semblerait que les utilisateurs de Google Pay vont pouvoir ouvrir un compte courant chez un des partenaires financiers de la société américaine via la plateforme, dès 2021, et ce, en seulement quelques clics. Les futurs clients recevront aussi une carte de débit et pourront accéder à de nombreux autres services, tels que la gestion budgétaire.

À l’heure actuelle, Google ne compte que deux banques partenaires : Stanford Credit Union Stateside et Citigroup. La dernière succursale s’est d’ailleurs félicitée de cette collaboration, comme l’a déclaré son futur directeur, Jane Fraser :

Cette collaboration nous donne une plateforme pour faire grandir significativement notre banque de détail.

Jane Fraser

Pour rappel, l’application Google Pay comptabilise plus de 150 millions d’utilisateurs à travers le monde. Une base client conséquente qui permettrait à n’importe quelle banque de bénéficier de plus de visibilité pour vendre leurs offres.

Le nombre de partenaires bancaires de Google est pour l’heure assez restreint, mais les neuf autres succursales qui devraient leur prêter main-forte d’ici quelques mois pourraient bien changer la donne.

À la conquête des données

La firme de Mountain View n’est pas la seule géante de la tech à convoiter le secteur bancaire. D’ailleurs, ce n’est pas la première à y avoir lancé des offensives. En effet depuis un an, Apple a lancé une carte de débit adossée à un compte bancaire chez Marcus, une filiale de Goldman Sachs. Et Facebook a également suivi le mouvement. En effet, après près de deux ans de test, le moyen de paiement WhatsApp Pay est enfin disponible en Inde, bien qu’il y fera l’objet d’une stricte règlementation à partir de l’année prochaine.

Les professionnels du secteur se demandent toutefois quant aux raisons qui ont motivé les GAFA à plonger dans la finance. Ils indiquent que quand bien même le secteur bancaire serait porteur, le secteur technologique l’est tout autant et n’en a rien à envier.

À certains observateurs d’indiquer que c’est probablement dû aux données personnelles. En effet, les établissements bancaires disposent d’innombrables informations sur leurs clients, tels que les revenus ou les habitudes de consommation. Accéder à ces informations permettrait aux GAFA de développer des offres personnalisées et augmenter considérablement leur chiffre d’affaires.

Cette incursion des géants de la tech dans la finance a incité les régulateurs à imposer de nouvelles règlementations pour une concurrence équitable dans le secteur. C’est l’une des raisons pour laquelle Google a décidé de s’allier à des banques traditionnelles plutôt que de mettre sur pied son propre établissement financier.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top