Le nombre de fraudes bancaires explose en France

Une personne qui effectue un achat en ligne

Nul n’est à l’abri des fraudes bancaires. Les chiffres en hausse le démontrent. Il existe de nombreuses techniques d’arnaques ; les unes beaucoup plus sophistiquées que les autres. Actuellement, plus de la moitié des escroqueries à la carte bancaire démarrent par un e-mail. Les réseaux sociaux sont également exploités par les pirates à des fins malveillantes.

N’importe qui peut être victime d’une fraude bancaire. Selon, Denis Jacopini, un spécialiste en cybercriminalité, on compte près de 20 millions d’alertes de clients en France en 2017. Les banques avancent par ailleurs un chiffre plus officiel d’un million de victimes. En revanche, il y a peu de plaignants d’après les chiffres communiqués par la gendarmerie nationale.

Souvent, si une personne ne se fait pas piéger, c’est qu’elle a déjà subi l’arnaque ou on lui en a déjà parlé. Il n’est donc pas toujours évident de se protéger contre les fraudes bancaires d’autant plus que les escrocs travaillent sans cesse de nouvelles techniques.

Près d’une cinquantaine de petites arnaques recensées

Beaucoup de personnes se font escroquer à leur insu. Tel est le cas par exemple des arnaques faisant croire à l’obtention de cadeaux et qui poussent à rappeler des numéros surtaxés. Les fraudes via la webcam sont aussi très fréquentes. Souvent, il s’agit d’un jeune homme ou d’une jeune femme au physique attrayant et vivant dans un pays étranger qui entame la conversation après avoir vu le profil de sa cible.

Pour le ou la faire venir, la victime doit payer d’importants frais de douanes. Denis Jacopini compte près d’une cinquantaine d’arnaques de ce genre actuellement. Alors que les personnes qui ont déjà été piégées se comptent par millions, peu portent plainte. L’expert déclare :

« La gendarmerie nationale communique sur un chiffre de 60 000 plaignants. C'est complètement décalé par rapport au nombre réel des victimes. Pourquoi ? Il y a des personnes qui ne veulent pas aller porter plainte car elles sont sûres d'être remboursées par leur banque. D'autres banques portent plainte elles-mêmes pour le client. Il existe aussi des clients qui ont des choses à se reprocher et ne veulent pas approcher la police ».

Denis Jacopini.

Internet facilite la propagation des fraudes bancaires

70% des fraudes portant sur des comptes bancaires commencent avec un e-mail comportant un faux contenu ou une pièce jointe truquée. Les e-mails annonçant un gain à la loterie ou le droit à un héritage laissé par une personne sans héritier en sont des exemples typiques.

Par ailleurs, de plus en plus d’arnaqueurs profitent de l’engouement pour les réseaux sociaux pour faire des victimes. Ceux-ci proposent d’offrir ce qu’elles recherchent aux personnes qui se rendent sur les sites de loisirs, de rencontres ou autres. Facilitant le contact et la communication tout en permettant de rester anonyme, Internet contribue à la multiplication des fraudes bancaires.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top