La France face au défi de la désaffection des étudiants étrangers dans ses universités et grandes écoles

étudiants en université

Les cinq millions d’étudiants à travers le monde qui choisissent d’étudier à l’étranger se rendent en priorité aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Australie et en France, révèle une étude de Campus France. Mais de nombreux pays cherchent à ravir à l’Hexagone sa place de première destination pays non anglophone au classement.

Plusieurs freins majeurs à la venue des étudiants étrangers

Selon Campus France, la sixième puissance économique mondiale ne manque pas d’atouts : outre son dynamisme et la diversité des universités et grandes écoles et des filières, sa recherche est reconnue.

Mais les freins à la venue des étudiants internationaux sont également nombreux, à commencer par la complexité des formalités administratives. En effet, il faut demander un visa au départ de son pays, obtenir et renouveler son titre de séjour une fois sur place, ouvrir un compte bancaire, etc.

Autre problème, les diplômes délivrés dans l’Hexagone sont nationaux, et l’offre de cours en anglais, très prisés dans une économie mondialisée, est très insuffisante. Enfin, les universités françaises ne disposent pas de moyens de communication puissants utilisés notamment par leurs homologues outre-Atlantique.

Aussi, l’Hexagone subit une forte pression de la part de pays concurrents qui mettent en œuvre des stratégies de conquête agressives pour faire venir les jeunes Asiatiques ou Africains. Parmi les plus offensifs, on retrouve l’Allemagne, le Canada, la Russie, la Chine, mais également l’Arabie Saoudite.

Un plan gouvernemental contre la désaffection des étudiants étrangers

La diminution du nombre d’étudiants étrangers est notable dans les établissements d’enseignement supérieur français. Même si l’heure est à une légère hausse, le repli de 8,1 % enregistré au cours de la période 2010-2015 a de quoi inquiéter le gouvernement, d’autant que la France est encore absente du top 30 du « classement de Shanghai », qui liste les 500 meilleures universités du monde.

D’après l’agence publique de promotion à l’étranger de l’enseignement supérieur français,

l’accueil des étudiants étrangers fait entrer chaque année 4,65 milliards d’euros dans les caisses de l’État, contre 3 milliards d’euros de coûts.

Important Pour contrer cette tendance, les pouvoirs publics préparent une série de mesures, dont la simplification des procédures de visa, la réforme des frais d’inscription, ou encore la création de campus à l’international.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top