Le système de paiement par téléphone de Paylib débarque en France

Capture écran du site Paylib

Le paiement via le numéro de téléphone est la nouvelle révolution fraîchement débarquée sur le marché bancaire français. Paylib permet aux utilisateurs de réaliser des transactions financières entre eux, sans utiliser leurs coordonnées bancaires. De nombreux établissements bancaires vont s’impliquer dans cette initiative. Ce qui devra simplifier davantage les transferts et renforcer leur fluidité.

Le nouveau moyen de paiement proposé par les différentes banques membres du consortium Paylib apporte une transformation significative au parcours des transactions financières. Il permet aujourd’hui d’effectuer des opérations bancaires courantes, comme régulariser ses factures ou transférer de l’argent, par le biais de numéros de téléphone sans avoir recours à des coordonnées bancaires.

Les fondateurs de ce dispositif y ont investi plusieurs dizaines de millions d’euros et ont encore dû fournir beaucoup d’efforts avant d’arriver à son lancement. Toujours est-il que les résultats sont encore peu considérables. En effet, le paiement sans contact avec un Smartphone ne compte actuellement que 1,2 million d’utilisateurs depuis sa commercialisation en 2013.

Une innovation du paiement sans contact

Le modèle du paiement en pair à pair est déjà présent dans le commerce des services financiers grâce à des Startup comme Lydia et des grands acteurs comme Paypal. Pour se distinguer, Paylib intègre dans ses fonctionnalités un système permettant d’effectuer plus facilement des transactions entre les différentes banques.

Plus précisément, elle permet aux utilisateurs de réaliser des paiements très fluides que ce soit entre clients d’une même agences bancaires ou ceux ayant des comptes dans deux enseignes différentes. Selon le nouveau directeur général de Paylib, Vincent Duval :

Jusqu’à présent, les solutions disponibles sur le marché fonctionnaient en circuit fermé et les clients devaient créer des comptes intermédiaires. Désormais, le transfert d’argent se fera directement de mon compte courant au compte courant du bénéficiaire, même si les comptes sont dans deux banques différentes.

Vincent Duval.

En effet, de nombreux établissements se tourneront vers ce dispositif pour rester en phase des attentes de leurs clients. BNP Paribas en est la pionnière. Elle a intégré ce mode de paiement parmi sa gamme de produits depuis 9 mai dernier. Elle en offre la gratuité et permet un transfert limité à 500 euros par jour.

D’autres entités membres du consortium Paylib initieront leur clientèle à ce concept dans les mois à venir : Société Générale le mois prochain, Banque Postale à l’été et Crédit Agricole en septembre. À savoir que le Crédit Mutuel-CIC est actuellement en plein pourparler afin de rejoindre le groupe.

Des transactions simplifiées

Avec cette nouvelle solution de paiement, le numéro de téléphone remplace le numéro de compte bancaire ou IBAN du bénéficiaire. L’intervenant du système de compensation des paiements STET (Systèmes technologiques d'échange et de traitement) s’occupe après de la traduction du numéro mobile en coordonnées bancaires.

Le virement s’effectue sous un délai de 24 à 48 heures, à court terme. Dès que les infrastructures pour le paiement instantané seront effectives, il se réalisera en quelques secondes. Pour plus de précision, 90% des Français pourront profiter de ce service dans quelques mois grâce au marché concurrentiel de la finance.

Pour ce faire, la première étape exige l’activation de Paylib sur le mobile de l’expéditeur. Le compte bénéficiaire est crédité directement si le titulaire est déjà affilié. Sinon, ce dernier sera dans l’obligation de saisir ses coordonnées sur le site du groupe.

Les prévisions concernant les premiers résultats ne sont pas très ambitieuses. Les acteurs dans cette innovation anticipent les mêmes effets qu’avec le l’impopularité du paiement mobile par rapport à la carte bancaire. D’après Vincent Duval :

Le paiement mobile reste encore marginal aujourd’hui. On évalue le nombre de transactions réglées avec un téléphone mobile à entre 100 millions et 200 millions par an en France, contre 12 milliards réalisées par carte bancaire.

Vincent Duval.

Cependant, ils annoncent un prochain développement de ce dispositif grâce aux divers investissements de nombreux établissements financiers. D’ailleurs, les acteurs financiers pensent qu’il serait nécessaire d’accélérer cette évolution dans le cadre d’une réduction des dépenses.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top