La banque mobile rencontre un franc succès au Kenya

logo de Kenya Commercial Bank

En 2017, la digitalisation a permis à Kenya Commercial Bank (KCB Group) de réaliser d’énormes bénéfices malgré une période particulièrement dure pour le secteur bancaire. Cette banque est même parvenue à tenir son rang de leader sur le territoire Kényan et du CEA (Communauté d’Afrique de l’Est). Une position due au nombre croissant des clients avoisinant les seize millions.

En misant sur la digitalisation, la KCB Group (Kenya Commercial Bank) a pu conserver son titre de leader du secteur bancaire au Kenya pour la saison 2017. Le groupe a même été capable d’obtenir une marge bénéficiaire avoisinant les 19,7 milliards de Shillings.

Avec 16 millions de clients, le bilan annuel de cette banque sur cette période affiche 646,7 milliards de Shillings au tableau. Quant à ses encours de crédits, ils ont connu une hausse de 10% pour atteindre un chiffre total de 422,7 milliards de Shillings.

Tout cela, malgré la baisse significative des taux de crédit qui ont été plafonnés à 14% depuis septembre 2016. Une situation qui ne joue pas en faveur des banques les plus cotées du pays qui a enregistré en moyenne une baisse des rendements à 0,8%.

Les choix stratégiques de Kenya Commercial Bank

La limite du taux de crédit instaurée en septembre 2016 impacte les revenus des banques kényanes sur la période d’exercice 2017. En effet, l’année précédente était rude pour ces établissements. Cependant, Kenya Commercial Bank s’est montrée résistante face à cette loi, elle a même pu percevoir des bénéfices. Pour y parvenir, des stratégies de digitalisation ont été mises en place depuis quelques années.

Ce fut le cas du KCB Connect qui a été initié en 2010 dans le cadre de rendre possible le transfert d’argent d’un compte en agence à un portefeuille numérique.

Deux autres services baptisés KCB Mobi et M-Benki ont ensuite vu le jour en 2013. L’objectif est de permettre à la clientèle d’ouvrir un compte bancaire, d’effectuer des dépôts ou d’accéder à des offres de prêts via un téléphone mobile.

Ce plan stratégique est aussi caractérisé par une alliance avec Safaricom, un opérateur majeur dans le domaine de l’e-banking. L’association avec ce spécialiste télécom a permis le lancement d’un nouveau produit, baptisé KCB M-Pesa suivi d’une augmentation significative des transactions digitales.

Actuellement, plus de 90% des opérations bancaires sont réalisées via un Smartphone ou un ordinateur. Toutefois, il faut souligner que Kenya Commercial Bank n’est pas le seul opérateur à exploiter le système numérique. Ces concurrents tels qu’Equity Bank, Barclays et Ecobank sont aussi dans la course.

Les résultats et les perspectives

2017 était une période dure pour les banques kényanes, mais pour Kenya Commercial Bank, c’est totalement le contraire. En effet, la stratégie mise en œuvre s’est montrée fructueuse pour ce groupe, les chiffres affichés parlent d’eux-mêmes.

En 2013, le lancement des trois services bancaires en ligne KCB Connect, KCB Mobi et M-Benki s’est caractérisé par l’ouverture de plus d’un million de comptes mobiles. Cette opération a permis de définir la préférence des clients en matière de compte bancaire.

Ensuite, le produit KCB M-Pesa, lancé en 2015 a attiré plus de dix millions d’abonnés, dont 5000 commerçants à utiliser les paiements digitaux. Des opérations digitales qui ont permis le décaissement de plus de 30 milliards de shillings l’année dernière.

Actuellement près de 15,7 millions de personnes détiennent un compte chez Kenya Commercial Bank et une majeure partie de ces clients, soit 80%, optent pour les services numériques.

Dans un avenir proche, Kenya Commercial Bank envisage de conquérir d’autres régions africaines. D’ailleurs, ses filiales sont déjà implantées en Tanzanie, au Rwanda et en Ouganda. Seulement, il faut préciser que les programmes utilisés diffèrent selon le pays.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top