Les banques dépositaires doivent faire preuve d’agilité pour performer

L'évolution bancaire

Des moyens informatiques colossaux et innovants, un personnel disponible qui fournit des prestations de qualité, des process simplifiés… tels sont les leviers de performance du secteur bancaire. Dans un contexte de forte concurrence et un environnement réglementaire évolutif, il importe pour les banques spécialisées dans la garde d’actifs de faire la différence. Même si l’heure est à la digitalisation du parcours client, les établissements ne doivent pas négliger les interactions humaines.

Si les établissements dépositaires proposent quasiment les mêmes services aux acteurs du secteur, ils ne s’adaptent pas forcément aux exigences des collaborateurs et des clients. En effet, le métier de gérant de fortunes est souvent marqué par la recherche perpétuelle de collaborations, sans mentionner les aléas liés à la gestion administrative.

Surpasser ces contraintes passe par l’instauration d’une organisation hiérarchique adaptée. Grâce à une composition d’équipes à taille humaine, les services pourront travailler de concert pour proposer plus rapidement des solutions.

Par ailleurs, les banques qui réussissent sont aussi celles qui entament le virage numérique, de manière à améliorer la qualité des services prodigués et à se conformer aux dispositions réglementaires.

Suivre les évolutions réglementaires et répondre aux attentes des clients

Ces nouveaux acteurs du paysage bancaire que sont les Fintech créent peu à peu les standards de la relation client, tout en révolutionnant les pratiques des intermédiaires financiers.

Outre les fonds d’investissement, les banques pourront profiter du succès des nouveaux acteurs pour s’adapter aux exigences réglementaires. En effet, la nouvelle réforme Markets in Financial Instruments Directive (MIFID II) portant sur le marché financier appelle à la sécurité des investisseurs et à la transparence. La voie de la digitalisation permet également de répondre aux besoins évolutifs de chaque génération.

Moins de contraintes administratives et plus de valeur ajoutée

Les banques doivent actuellement améliorer leur process, notamment lorsqu’il s’agit d’ouvrir un compte bancaire. Tout se joue sur la réduction du nombre de pièces justificatives et d’émargements, ainsi que sur le délai de validation des documents numérisés. La simplification de cette étape permettrait de délivrer un numéro de compte sous deux jours.

Toujours est-il que les équipes des enseignes dépositaires doivent se rendre disponibles et prendre rapidement les bonnes décisions. Pour les gérants indépendants, le défi est de taille : ils doivent faire face à plusieurs contraintes liées aux démarches administratives.

Une organisation hiérarchique horizontale

Il est certain que le culte de la qualité doit être la règle. Même si le besoin de compétitivité est présent, les valeurs humaines doivent l’emporter sur les gains de productivité découlant de la digitalisation des opérations bancaires.

En supprimant les barrières entre les salariés et les responsables Management, l’esprit d’entraide se développe et les obstacles liés au bouclage des dossiers des professionnels sont facilement surmontés. Afin que les dossiers puissent être traités dans les plus brefs délais, il doit exister une certaine synergie entre les acteurs du front office et le service de la Conformité.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top