Les besoins des banques en matière de conseil demeurent-ils les mêmes qu’auparavant ?

Un conseiller bancaire avec des clients

Au sein des banques, les connaissances en management de projet se renforcent, ce qui laisse place à la réinternalisation des compétences y afférentes. Grâce à cette nouvelle méthode, les valeurs prônées par les enseignes sont conservées pendant qu’elles profitent d’une expertise verticale pour mener à bien des projets mobilisant de nombreux potentiels.

Il est actuellement possible pour les établissements bancaires de ne pas externaliser le management de projet, notamment grâce à la consolidation des expertises managériales. Il leur suffit de miser sur les compétences verticales de spécialistes dans leur domaine.

Ce nouveau modèle s’applique aussi aux services d’achat quand des appels d’offres sont lancés. De cette façon, les banques peuvent non seulement réaliser des économies, mais encore être mieux guidées dans leur démarche.

Seulement, les acteurs concernés doivent s’attendre à affronter des challenges de taille sur le plan organisationnel. Ils doivent également mobiliser des talents dotés de compétences multiples. Une tâche particulièrement complexe.

Dénicher les personnes talentueuses maîtrisant le fonctionnement du système bancaire s’avère être complexe

Il y a une quinzaine d’années, les domaines d’expertise ne concernaient qu’un secteur en particulier, sachant que les technologies étaient encore rudimentaires. De plus, les utilisateurs des plateformes qui permettent de mettre en contact les experts indépendants et les entreprises n’étaient pas suffisamment accompagnés.

Ainsi, dénicher le consultant compétent était complexe et l’est toujours, même si la plupart des sortants des écoles spécialisées sont qualifiés dans de nombreux secteurs. En effet, rares sont les profils multicompétences exerçant en entreprise. Il faut ainsi trouver à l’extérieur une personne qui maîtrise le cahier des charges imputable au secteur bancaire.

De ce fait, les banques ont tout intérêt à mettre en place un sourcing efficace de manière à ce que le résultat contribue à leur compétitivité, le marché étant particulièrement concurrentiel.

Les banques collaborent avec des acteurs multisectoriels et suivent les évolutions réglementaires

Si les banques optaient auparavant pour des services globaux en cabinet de conseil lorsqu’elles souhaitent lancer un projet, la délégation est de moins en moins observée dans le secteur. Elles tendent plutôt à travailler de concert avec des professionnels externes maîtrisant une diversité de domaines, grâce aux expériences acquises via tout changement de banque par exemple.

Dans les détails, les établissements bancaires doivent aligner les documents financiers sur les nouvelles normes européennes. Mais ce n’est pas tout. Afin de faciliter les analyses réglementaires, les acteurs se penchent sur l’inscription des attributs et du numéro de contrat qui sont rapprochés sur le plan comptable.

Les informations concernant la finance et les risques sont censées converger. Autre sujet à ne pas manquer actuellement : la révision ciblée des systèmes internes bâlois par la Banque centrale européenne.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top