Les banques traditionnelles continuent de développer leurs services digitaux

Crédit Agricole, l'une des banques traditionnelles en France

Virement instantané, carte biométrique, gestion de compte en ligne… les offres des banques traditionnelles se sont largement étendues ces dernières années. La plupart d’entre elles proposent aujourd’hui une application mobile, enrichie d’une palette de services. Un développement inévitable face à la concurrence des néobanques. Mais quels avantages ces services digitaux apportent-ils réellement aux clients ?

Depuis qu’elles partagent le marché avec les néobanques, les banques traditionnelles se trouvent contraintes d’innover constamment leurs offres afin de rester compétitives. Apparues dans les années 2010, les banques nouvelle génération se démarquent effectivement par leurs services qui s’appuient essentiellement sur les nouvelles technologies.

Pour y faire face, les établissements financiers classiques ont dû opérer leur transformation digitale. Aujourd’hui, la majorité d'entre eux proposent des services en ligne au moyen d’une application mobile.

Cette dernière permet entre autres d’effectuer des virements et des retraits. Certains des services sont payants, d’autres gratuits. Quoi qu’il en soit, tous ont été conçus pour satisfaire les attentes des clients.

Une gestion dématérialisée des comptes bancaires

La gestion de compte se trouve être le premier service affecté par la digitalisation. Qu’ils souhaitent consulter le solde de leur compte, ajuster le plafond de leur carte ou gérer leurs dépenses et leur budget, les clients ont donc aujourd’hui la possibilité d’utiliser une interface en ligne, proposée depuis une application mobile ou via un espace client.

En termes d’efficacité et de fonctionnalités, les applications développées par les banques traditionnelles rivalisent avec celles des néobanques. Les notes attribuées par les clients sur les boutiques d’applications en attestent. D’ailleurs, l’application la plus appréciée est celle de Société Générale qui devance ainsi Fortuneo et Orange Bank.

Certaines banques vont également plus loin, et proposent la souscription d’un crédit via leur application mobile. Ainsi, chez La Banque Postale ou la Banque Populaire, les clients peuvent contracter un crédit à la consommation depuis leur mobile, comme chez N26 ou encore Orange Bank. Il est aussi possible de souscrire un crédit immobilier de cette manière chez le Crédit Agricole, et bientôt à la Caisse d’Épargne.

Des virements et des paiements instantanés

Avec le développement de la technologie, l’instantanéité est devenue le mot d’ordre chez les clients. Un manque de réactivité peut ainsi les amener à changer de banque. Une exigence que les banques traditionnelles ont comprise, puisqu’aujourd’hui, la plupart d’entre elles proposent le virement instantané. Un service disponible 24 heures sur 24, et qui permet de créditer un compte en 10 à 20 secondes.

Le tarif appliqué par les banques traditionnelles reste toutefois élevé. Selon les estimations de la Banque centrale européenne, l’opération coûte de 0,002 euro. Les banques la facturent pourtant 1 euro en moyenne. Il existe en outre des plafonds à respecter. Chez Boursorama Banque par exemple, le service est gratuit, mais limité à un virement par jour, pour un montant maximum de 500 euros.

Outre le virement instantané, les banques proposent la remise de chèque par voie numérique, le retrait par téléphone ou le paiement entre particuliers via Paylib. Concernant cette dernière solution, Paylib s’avère plus avantageux par rapport aux autres applications de paiement mobile, car permettant d’effectuer des virements de compte à compte.

Par contre, il ne peut être utilisé qu’en France tandis que les solutions comme Lydia ou Pumpkin permettent de réaliser des virements entre particuliers dans l’Europe toute entière.

Des cartes bancaires à la sécurité renforcée

Au niveau des cartes bancaires, les offres s’élargissent également. Les clients ont par exemple accès à la carte cryptodynamique chez BNP Paribas, pour 26 ou 52 euros selon la formule choisie (Esprit Libre ou BNP Net), ou chez Société Générale, pour 12 euros par an outre la cotisation de la carte bancaire.

Ce moyen de paiement est identique à la carte bleue traditionnelle, avec pour seule différence le trio de chiffres au verso qui change toutes les heures. Le renouvellement de ces chiffres, nécessaires pour déclencher un paiement, permet de réduire les risques de fraude.

Pour les achats réalisés sur des sites e-commerce, les clients peuvent également se servir d’une carte virtuelle, dont les frais oscillent entre 12 euros par an (Société Générale) et 18 euros (Crédit Mutuel). Si le client le souhaite, il peut obtenir un numéro de carte virtuel utilisable une seule fois ou pendant une durée limitée.

Enfin, avec la carte biométrique, les clients peuvent valider un paiement avec l’authentification par empreinte digitale. À noter que cette solution est encore phase de test chez Société Générale et le Crédit Agricole.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top