L’offre de Ma French Bank séduit de plus en plus les Français

capture écran du site Ma French Bank

À l’ère de la digitalisation, La Poste et sa filiale bancaire accusaient un certain retard au niveau de leur offre mobile. Le groupe s’est rattrapé cet été à travers le lancement de Ma French Bank. Depuis sa sortie, la néobanque rencontre un franc succès auprès du grand public grâce à son offre à petit prix et ses services innovants.

Avant son lancement officiel, Ma French Bank a été ouverte aux collaborateurs de La Poste depuis le mois de juin 2019. Elle se distingue notamment par un compte courant accessible à tous et pouvant être ouvert en seulement quelques clics.

De plus, sa carte bancaire peut immédiatement être retirée auprès du bureau de poste à la souscription. Par ailleurs, la néobanque propose des services réellement pratiques au quotidien.

La directrice générale de Ma French Bank, Alice Holzman, a présenté la banque mobile dans une interview accordée récemment à Nice-Matin. Elle a notamment mis en exergue la particularité de cette enseigne dans un secteur fortement concurrentiel.

Une offre basée sur l’innovation dans la simplicité

Accessibles via un smartphone, les services de Ma French Bank se distinguent entre autres par leur facilité d’utilisation. Les clients de la banque digitale ont à leur disposition une soixantaine de conseillers clients pour les aider au quotidien. Son équipe basée à Lille est joignable de 8 h à 22 h et peut répondre à toutes les questions des utilisateurs, par téléphone ou par chat.

Pour son service client, Ma French Bank a préféré le contact humain aux robots, en accord avec les valeurs de sa société mère prônant la simplicité, la confiance et la proximité. La banque mobile revendique 9 000 ouvertures de compte depuis son lancement. Un chiffre qui témoigne du succès de sa formule auprès des consommateurs.

Selon sa directrice générale, Ma French Bank a largement dépassé ses prévisions jusqu’à présent. En tout cas, l’établissement vise le million d’utilisateurs à l’horizon 2025. Intuitifs et proches des utilisateurs, ses services ont été spécialement pensés pour en faire une banque du quotidien.

La néobanque a hérité, dès sa création, du savoir-faire et de l’expérience de La Banque Postale, une enseigne comptant actuellement une dizaine de millions de clients. Ainsi, elle a pu développer des services innovants, comme la cagnotte entre particuliers.

Ma French Bank propose également un service pour partager les dépenses, par exemple durant les vacances en groupe, en famille ou entre amis. À travers l’application, il est aussi possible de payer ses dettes, simplement en envoyant un SMS au destinataire. Le versement sera validé via un lien dédié.

Un lancement remarqué sur un marché concurrentiel

Lorsqu’ils décident de procéder à un changement de banque, les consommateurs ont désormais tendance à opter pour les banques digitales. Les enseignes traditionnelles ont ainsi perdu d’importantes parts de marché depuis l’arrivée de ces nouveaux acteurs dans l’univers de la finance. Ce phénomène s’accompagne d’une intensification de la concurrence dans ce jeune secteur.

Dans ce contexte, Ma French Bank mise notamment sur son tarif et son côté accessible pour se démarquer. En effet, moyennant un forfait mensuel de 2 euros, elle propose un compte courant qui peut être ouvert sans condition de ressources.

De plus, la carte bancaire incluse dans ce tarif est immédiatement disponible. D’autre part, la néobanque n’applique pas de frais d’ouverture de compte ni de fermeture d’ailleurs. Enfin, elle ne prévoit pas de frais supplémentaires pour d’éventuelles modifications dans les services proposés.

Même si Ma French Bank vient de se lancer sur un marché hyperconcurrentiel, sa directrice générale considère que l’enseigne arrive à un moment favorable au développement de son activité.

En effet, si une dizaine d’acteurs évoluent actuellement en France, moins de 10 % de la population est en mesure de les nommer. De plus, les banques mobiles accaparent un tiers des nouveaux comptes ouverts par les consommateurs. Ainsi, la filiale de La Poste est positionnée sur un marché porteur.

Pour assurer sa rentabilité et se démarquer autrement, Ma French Bank a préféré éviter les primes de bienvenue. Le groupe La Poste a par ailleurs investi 100 millions d'euros dans un modèle économique prévu pour permettre à la banque digitale d’évoluer tout en limitant les dépenses.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top