Quels sont les avantages d’un changement de banque ?

Une personne qui choisit sa carte bancaire

Procédures simplifiées, possibilité de choisir une banque en ligne ou un établissement à réseaux, promotions et bien d’autres encore sont autant d’avantages dont peut bénéficier une personne en changeant d’établissement bancaire. Il est toutefois important pour celle-ci de bien se renseigner et de suivre quelques conseils pour bien choisir sa nouvelle banque.

D’importants écarts de prix sont constatés entre les enseignes bancaires, même entre les établissements dotés de réseaux d’agences. Une étude réalisée dans le Grand Est par la CLCV montre par exemple que pour le petit consommateur, les banques les moins chères sont LCL, le Crédit Coopératif et le Crédit Agricole de Lorraine.

Si le choix porte sur une banque à réseaux, il convient donc de faire une comparaison.

Il en va de même pour les banques en ligne, surtout qu’il en existe deux sortes, à savoir celles qui proposent les services d’un établissement classique et celles qui proposent simplement un compte bancaire ultra-simplifié.

Les banques en ligne offrent des services et produits à moindre coût

Les banques numériques sont connues pour être moins chères et pour proposer régulièrement des promotions. L’ouverture de compte permet par exemple au particulier d’obtenir 80 euros. Quelquefois, 50 voire 80 euros supplémentaires lui sont offerts s’il souscrit par la même occasion une assurance-vie ou un livret. Avec les banques en ligne, le client peut gérer son compte via Internet ou depuis l’application de son smartphone.

Chez celles offrant les services d’une véritable banque à l’instar de Boursorama, BforBank, Fortuneo, Hello bank! ou encore ING Direct, le client peut bénéficier d’un chéquier, de placements, de découvert autorisé, de crédits immobiliers, etc. Par ailleurs, il ne paie aucun frais de retrait et de tenue de compte. Il est aussi exempté de cotisations sur sa carte bancaire. Des agios sont toutefois possibles en cas de découvert. Autre avantage, les conditions exigées pour accéder à ces avantages ont été allégées.

Avec les banques en ligne qui proposent un compte ultra-simplifié comme C-Zam de Carrefour, Eko du Crédit Agricole ou Enjoy de la Caisse d’Épargne, le consommateur dispose d’une carte à autorisation systématique. Il ne risque pas d’incidents de paiement étant donné qu’aucun découvert n’est possible.

Pour accéder à leurs services, il faut débourser la modique somme de 1 euro par mois pour C-Zam et de 2 euros par mois pour Enjoy et Eko. La gestion du compte ainsi qu’une partie des retraits sont gratuits (25 par an pour le Crédit Agricole, 3 par mois pour la Caisse d’Épargne).

Avec Enjoy ou Eko, l’utilisateur peut par ailleurs accéder à des crédits immobiliers et à des placements. Le compte C-Zam pour sa part, comme Eko, s’ouvre sans justificatifs de revenus, faisant ainsi concurrence au Compte Nickel de BNP Paribas qui inclut pour 20 euros annuels un compte et une carte.

Les banques d’accueil s’occupent de presque tout

Depuis l’entrée en vigueur de la loi sur la mobilité bancaire en 2017, changer de banque est devenu beaucoup plus facile. Le futur établissement doit proposer un mandat de mobilité bancaire à son nouveau client.

Il est par ailleurs tenu de transmettre les nouvelles coordonnées bancaires de ce dernier aux particuliers ou organismes effectuant des virements ou des prélèvements récurrents sur son compte. Si le client le souhaite, la banque d’accueil peut même s’occuper de la clôture de son ancien compte et du virement du solde sur le nouveau.

Il convient de prévoir un mois de délai minimum lors de l’indication de la date de fermeture pour garantir les transferts.

L’établissement d’accueil devra également remettre à son nouveau client la liste des chèques qui n’ont pas été débités durant les 13 derniers mois. Un expert rajoute :

« Si l’ancienne banque est contrainte de rejeter un prélèvement qui se présente sur le compte que vous venez de fermer, elle n’a pas le droit de prélever de frais. En revanche, elle le peut pour un chèque. Mais pendant les treize mois qui suivent la clôture de votre compte, votre ancienne banque doit vous informer si un chèque ou un prélèvement se présentent sur votre ancien compte ».

Le client changeant d’établissement doit donc laisser une adresse valide à son ancienne banque pour que cette dernière puisse le contacter en cas de besoin.

Les placements, pour leur part, peuvent être gardés ou clôturés et rouverts dans un autre établissement. Dans le premier cas, l’ancienne banque tentera sûrement de contraindre le client à conserver son compte courant.

Il devra alors entamer des négociations pour compte inactif ou pour la suppression des frais de tenue de compte.

Sinon, le client peut transférer ses placements dans son nouvel établissement si ce dernier est d’accord. La banque quittée facturera sûrement des frais qui peuvent parfois aller jusqu’à 150 euros.

Le client peut négocier avec son établissement d’accueil pour que celui-ci s’occupe de la prise en charge. Concernant les crédits, il n’est pas interdit de continuer le remboursement d’un prêt dans une ancienne banque par le biais d’un prélèvement automatique sur un nouveau compte.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top