La digitalisation de la gestion de chèques devient incontournable pour les banques

Une personne qui remplit un chèque

Chaque année, près de 2 milliards de chèques sont signés en France. Bien qu’en décroissance, il s’agit d’un marché stratégique dans lequel il est important pour les banques de continuer à investir. En effet, la gestion des chèques ne cessera pas d’être un élément central dans les plans définis par les établissements bancaires en vue de leur modernisation.

Tout comme bien d’autres secteurs d’activité, l’industrie bancaire œuvre à l’optimisation de ses processus de gestion afin de réussir sa transformation digitale. En ce sens, le traitement manuel des chèques au niveau des agences bancaires constitue un sujet d’actualité.

Chronophage et ne présentant aucun avantage concurrentiel pour les établissements, cette tâche a besoin d’être améliorée tout en prenant en compte les enjeux d’encaissement des remettants.

Pour ce faire, les acteurs bancaires doivent mener des coopérations de grande envergure avec des opérateurs spécialisés. L’émergence de nouvelles solutions pour la gestion de l’encaissement de chèques et les véritables avancées dépendent de cette condition.

Une infrastructure de traitement unique pour la mutualisation du service

Afin de mener à bien les opérations de gestion de chèques, plusieurs établissements se penchent sur l’intérêt de recourir à un gestionnaire centralisé capable non seulement de standardiser le mode de traitement mais aussi de réaliser des économies d’échelle manifestes. Cette orientation prouve aussi bien la transformation du marché que la nécessité de trouver des solutions.

La volonté d’optimiser les processus de traitement de chèques s’explique par le désir d’atteindre divers gains de productivité qui diffèrent selon le type d’acteur concerné.

Du côté des banques, la simplification des opérations permet aux équipes de se concentrer sur des tâches à forte valeur ajoutée. Le digital convient ainsi exactement aux stratégies des établissements souhaitant l’évolution du métier dans les agences. Pour les remettants, il est notamment possible de citer l’accélération du traitement, l’archivage sécurisé des images-chèques ou encore la traçabilité.

La gestion des remettants est repensée en profondeur

Souvent, les solutions déployées s’adressent principalement aux grands remettants de chèques, ce qui peut pousser les autres catégories à changer d'agence bancaire. Plusieurs groupes bancaires ayant acté l’arrêt de la digitalisation des chèques au sein des agences bancaires mènent une réflexion de fond pour repenser la façon dont les petits et les moyens remettants sont gérés.

Proposer à leurs clients de nouveaux services de digitalisation figure parmi les objectifs de ces établissements. Cela permettra notamment d’accélérer les remises de chèques. Ainsi, les remettants entreprises diminueront la charge administrative par rapport au traitement des chèques et seront capables d’avoir le contrôle sur leur crédit en compte. Ils pourront par ailleurs optimiser la traçabilité de l’ensemble du processus de gestion.

On peut alors dire que l’avantage est double. Si pour les banques le traitement est optimisé, les entreprises de leur côté bénéficient de la traçabilité et de la maîtrise des dates de valeur.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

2019 2018 2017 2016
back top