Goldman Sachs souhaite développer ses offres pour les particuliers et rachète la Fintech Greensky

Fintech Greensky.

L’acquisition de Greensky permettrait à la banque d’investissement new-yorkaise d’étendre l’offre de sa filiale Marcus. Cette dernière se spécialise dans les services destinés à la clientèle particulière. Ce rachat lui donnerait la possibilité de se positionner dans le paiement fractionné. Il s’agit du secteur dans lequel la Fintech a été active depuis sa création en 2006.

Goldman Sachs a lancé en 2016 une plateforme spécialisée dans les offres pour particuliers et baptisée Marcus. Elle multiplie les partenariats et les investissements depuis en vue de développer l’activité de sa banque de détail. Elle poursuit dans cette voie avec l’acquisition récemment de la Fintech Greensky. Celle-ci opère dans un marché qui connait un certain essor actuellement : le paiement fractionné.

Avec ce rachat, Goldman Sachs compte pouvoir étendre son marché. En effet, les activités de Marcus représentent seulement 2 % du revenu de la société mère à ce jour. Elle n’hésite cependant pas à intégrer des secteurs qui lui sont jusqu’alors étrangers pour la croissance de sa filiale.

Étendre les prestations destinées aux particuliers

Pour Goldman Sachs, l’acquisition de Greensky est une réalisation de plus permettant de concrétiser ses objectifs. La banque d’investissement américaine ambitionne en effet de devenir une référence dans les offres pour particuliers. Pour l’heure, Marcus ne génèrerait qu’un revenu équivalent à 2 % du chiffre d’affaires du groupe. Il aurait terminé le deuxième trimestre de 2021 avec 363 millions de dollars.

La banque américaine a mené différents investissements depuis 2016, la date de création de sa filiale, afin de promouvoir son activité. Des partenariats ont également été conclus avec des acteurs issus de secteurs variés. L’un d’eux concerne un autre géant américain, Apple, pour qui Marcus propose des cartes bancaires. L’entreprise collabore aussi avec Amazon pour permettre à ses revendeurs d’accéder à des offres de crédits.

Comme le souligne le directeur général de la société, David Salomon, le but serait de :

Faire de Marcus la plateforme bancaire du futur pour les particuliers.

David Salomon

Le modèle suivi serait toutefois différent de celui des néobanques françaises. Dans la plupart des cas, ces dernières donnent d’abord aux clients la possibilité d’ouvrir un compte bancaire. Elles diversifient ensuite avec des produits d’épargne et des offres de crédits. Marcus, lui, a commencé par les solutions d’épargne et de prêt.

Un secteur en plein essor

L’acquisition de Greensky s’inscrirait ainsi dans l’objectif du groupe d’élargir les offres de Marcus. Elle permet aussi de développer son marché dans la banque de détail. Lancée en 2006, cette Fintech se spécialise dans un modèle basé sur le principe du « Buy Now, Pay Later ». Son service s’adresse tout particulièrement aux entreprises et commerçants. Elle cherche à leur offrir un moyen qui permet de diversifier les solutions de paiement proposées aux clients.

Greensky regrouperait actuellement près de 4 millions d’utilisateurs et collabore avec plus de 10 000 commerçants. Le montant de son portefeuille de prêt s’élèverait à 9 milliards de dollars. Les consommateurs utiliseraient sa solution en particulier pour les dépenses et investissements importants.

Certains y auraient par exemple recours pour financer des travaux de rénovation ou payer leurs frais de santé.

Le marché serait toutefois en plein essor actuellement, comme en témoigne le succès des acteurs comme Klarna ou Afterpay. Ce dernier ayant été racheté par Square il y a peu. Goldman Sachs a fait l’acquisition de Greensky pour 2,24 milliards de dollars. Une somme réglée dans son intégralité avec des actions.

 

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top