Une défiscalisation est annoncée pour les pourboires réglés par carte Bleue

Main d’une personne tenant sa carte bancaire biométrique.

Bientôt, les pourboires seront défiscalisés dans les cafés et les restaurants en France. Emmanuel Macron a annoncé cette mesure le 27 septembre dernier. Celle-ci vise à inciter l’utilisation de carte de crédit pour le paiement des pourboires. Une pratique qui devrait permettre au secteur de regagner son attractivité, fortement secouée par la crise du Covid-19.

En juin 2021, Emmanuel Macron avait souhaité une relance des recrutements dans la restauration. Ébranlée par les confinements, cette filière aux rémunérations faibles dispose de 110 000 postes à pourvoir, signalait-il. Le 26 septembre dernier, le président de la République pris part au Dîner des grands chefs. Une rencontre à laquelle ont participé les cuisiniers les plus célèbres de France, ainsi que plusieurs dirigeants locaux. Pour parler de rebond économique, sécurité et emploi, le chef d’État a pris le petit-déjeuner avec ces derniers.

À la même date, il a effectué une déclaration sur les pourboires dans les restaurants et les cafés. Concrètement, ceux-ci seront exemptés d’impôts, a-t-il fait savoir.

Mention directe des pourboires sur l’addition

Cette mesure vise à rehausser l’attrait à une filière en manque de main d’œuvre. Elle a été saluée par Goeffroy Roux de Bézieux, président du Mouvement des entreprises de France (Medef). Ce responsable syndical pense que cette décision permettra d’inscrire les pourboires directement sur la note payée par carte de crédit. Le tout sans faire l’objet de taxation. Ainsi, les professionnels recevront une somme non déduite sur leur compte bancaire.

Le métier a aussi accueilli favorablement la mesure le 27 septembre dernier. Le président du syndicat des indépendants de l’hôtellerie-restauration, s’est déjà réjoui de la nouvelle. D’après Didier Chenet, le pourboire est indissociable à l’attractivité de leurs professions :

[…] Mais maintenant que tout le monde paie par carte Bleue ou via des applications, très souvent on n’a plus de monnaie pour rajouter 3 à 5 euros pour le service. […].

Didier Chenet

Il annonce que ce sera nettement plus simple lorsqu’ils pourront consigner un pourboire sur l’addition.

Les Français recourent de moins en moins au cash

Le président du principal syndicat patronal de l’hôtellerie-restauration, l’Umih, a également applaudi la décision. Roland Héguy révèle que depuis de nombreuses années, ils l’ont réclamée.

Emmanuel Macron spécifie que les pourboires réglés par carte bancaire seraient exonérés :

  • D’impôts pour les travailleurs ;
  • De Charge pour les employeurs.

Cette mesure sera déployée dans les mois à venir, a-t-il précisé. Et de souligner que celle-ci améliorera le pouvoir d’achat des travailleurs de la profession. Pour le chef d’État, cette disposition est gratuite, puisqu’actuellement, elle ne fonctionne pas :

Parce qu’on l’a vu en sortie de crise, nos compatriotes utilisent de moins en moins de liquide.

Didier Chenet

Il ajoute que cette mesure permettra aux employés d’attirer plus de salariés, jeunes ou non. Ceci pour leur affirmer qu’ils peuvent percevoir plus que le bonus et la rémunération qu’ils leur donnent. Emmanuel Macron regrette fréquemment les postes non pourvus dans cette filière, qui pose de grands problèmes aux restaurateurs.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top