La fin de la piste magnétique des cartes bancaires Mastercard est actée pour 2033

Logos Mastercard sur les cartes de crédit.

D’ici trois ans, Mastercard arrêtera la production de cartes bancaires dotées de bande magnétique en Europe. Ensuite, le changement s’étendra graduellement dans les autres parties du globe, notamment dans le secteur nord et sud-américain. La carte munie de la piste noire à son dos devrait disparaître totalement des réseaux mondiaux de paiement en 2033.

Plusieurs terminaux de paiement dans certaines régions de la planète recourent encore à la piste magnétique. Ainsi, en Amérique du Sud et du Nord, elle reste toujours utilisée. Présentée sous forme de bande noire au dos des cartes bancaires actuelles, cette technologie sert à des fins de sécurité.

Elle permet d’intégrer des renseignements requis pour l’authentification de la transaction. Ceci afin de les transmettre aux terminaux de paiement dotés de lecteurs spéciaux. Seul inconvénient : son déchiffrage et sa reproduction en vue de la création de clones semblent faciles. C’est la raison pour laquelle les Européens ont depuis longtemps abandonné son usage pour se convertir au système à puce.

Une disparition progressive dès 2024 en Europe

Un dispositif considéré comme plus sûr. La première carte bancaire conçue selon ce modèle, aboutissement des travaux de Roland Moreno, est apparue dans les années 70. C’est seulement dans le courant de la décennie 90 qu’elle s’est démocratisée dans l’univers des paiements.

Actuellement, la norme retenue en Europe pour l’authentification des paiements par carte s’appelle le « chip&PIN ». L’on utilise donc en même temps un code secret à 4 chiffres et la puce. Autour du globe, l’authentification des paiements physiques au moyen de la puce ne regroupe que 86 % de l’ensemble des paiements .

Pour cette raison, Mastercard, un des leaders des réseaux internationaux en matière de paiement, entend agir précautionneusement. La société n’engagera la disparition de la bande magnétique qu’en 2033. Ceux qui prévoient d’ouvrir un compte bancaire d’ici là pourront alors encore recevoir une carte avec la piste noire. À noter que 10 % des paiements par carte continuent aujourd’hui d’être accomplis grâce à une piste magnétique.

D’autres réseaux de paiement pourraient agir de la même manière

Cependant, à compter de 2024, cette bande magnétique sera supprimée de manière graduelle. Les marchés sur le Vieux Continent, où elle n’est quasiment plus d’aucune utilité, seront les premiers touchés. Henri Dewaerheijd, de Mastercard Belgique, a révélé qu’en ce moment, il n’existe plus que des cartes bancaires à puce. Il poursuit que de l’autre côté de l’Atlantique, la transition n’a été entamée qu’en 2011.

Sous peu, les cartes ne renfermeraient donc plus que des puces. Cependant, l’hégémonie de ce système pourrait ne durer qu’un certain temps seulement. Les organismes bancaires expérimentent déjà des cartes biométriques munies d’un lecteur d’empreinte digitale pour le déclenchement de la transaction. Procurant encore plus de sécurité, cette technologie permet d’effectuer des paiements sans contact sans avoir à respecter des plafonds.

Mastercard est le premier à annoncer la disparition graduelle des bandes noires. Cependant, d’autres enseignes à l’instar d’American Express ou Visa pourraient bientôt suivre l’exemple.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top