Les Français ont plébiscité l’achat d’appareils ménagers et de produits électroniques en décembre 2020

Une jeune femme avec un masque anti-covid fait son achat dans un magasin de meubles et électroménager.

Par rapport à 2019, les dépenses de consommation en 2020 sont en retrait de 7 %. Et pour cause évidemment, la pandémie du covid-19. Les Français ont ainsi freiné leurs achats pour alimenter leur compte épargne. Le mois de décembre aura toutefois affiché un regain en matière de consommations, comme le révèlent les chiffres publiés par lnsee.

Le compte bancaire des consommateurs français n’a jamais été aussi rempli. En effet, suite à l’avènement de la pandémie et des mesures restrictives qui en découlaient, notamment l’instauration du premier confinement, on a assisté à une hausse significative des épargnes. À cette époque, les Français plébiscitaient même le livret A bien que ce moyen d’épargne ne propose qu’un taux d’intérêt de 0,5 %. En matière de rentabilité, on peut trouver mieux.

Aux professionnels du secteur d’indiquer cependant qu’en temps de crise, les consommateurs ne cherchent pas à faire fructifier leur argent, mais privilégient plutôt les placements sans risque, même avec un taux d’intérêt négligeable. Mais aujourd’hui, ce surcroit d’épargne devient problématique.

Une augmentation de la consommation stoppée par le rebond de la pandémie

L’économie française est au plus mal en ce moment. L’une des raisons est la hausse significative de l’épargne depuis le mois de mars 2020. En effet, pour que la machine économique tourne à plein régime, il va falloir que les Français consomment. Or, depuis le début de la crise sanitaire, ils préfèrent freiner les dépenses et alimenter leurs comptes épargne. Le gouvernement a ainsi incité les citoyens à reprendre leurs habitudes de consommation d’avant la crise dès la reprise au mois de juin.

Une requête à laquelle les Français semblent avoir répondu positivement puisqu’entre juillet et septembre 2020, la consommation des ménages a augmenté de 18,2 %. Mais cette dynamique a été brutalement cassée à cause du rebond de la pandémie du covid-19 à la rentrée et le deuxième cantonnement.

Au dernier trimestre 2020, la consommation des ménages a ainsi diminué de 5,4 %. Néanmoins, il est à noter que les dépenses de consommation des ménages ont augmenté de 22,4 % au mois de décembre dernier, sans doute grâce aux fêtes, à en croire les chiffres de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee).

Les achats des Français en décembre

Le dernier mois de l’année 2020 aura permis de sauver les meubles. En effet, en décembre le gouvernement a autorisé la réouverture des commerces. Cette initiative aura été un succès, comme en témoigne la hausse relevée par l’Insee concernant la consommation des ménages. D’ailleurs, par rapport à décembre 2019, les dépenses de consommation en décembre dernier ont augmenté de 3,7 %.

Concernant ces achats en décembre 2020, ils concernent essentiellement des biens durables. L’Insee détaille ces dépenses :

Elles sont principalement portées par la très forte hausse des achats d’équipement du logement, en particulier des appareils ménagers et des produits électroniques.

Il est d’ailleurs à noter que ces achats d’équipement de logement accusent une hausse de 38,3 % sur un an. Les dépenses en habillement textile ont également augmenté à hauteur de 17,8 %, tout comme les biens fabriqués, c’est-à-dire les jouets, les parfums ou encore les matériels de sport, en hausse de 9,6 %. En revanche, les achats de matériels de transport ont reculé de 10 % en décembre dernier par rapport à la même période en 2019.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top