La grille tarifaire pour les retraits connaît quelques modifications chez Nickel

capture écran du site de la banque Nickel

Certains clients se plaignent de la hausse de tarif effectuée chez Nickel il y a quelques semaines. De son côté, l’enseigne s’est défendue sur Twitter en affirmant que cette décision devrait leur être bénéfique. En effet, cela permettrait de les protéger des impacts de la récente augmentation au niveau des commissions interbancaires.

Sous le slogan « Compte pour tous », le compte Nickel constitue une alternative au compte bancaire classique. Il est aujourd’hui disponible auprès d’au moins 5 900 buralistes. Dès lors, il sert principalement à effectuer des paiements avec ou sans contact. Le compte s’accompagne d’une carte MasterCard à autorisation systématique. Cette dernière peut également être utilisée aux fins de retrait dans les distributeurs (DAB).

Concernant la cotisation annuelle, son prix s’élève à 20 euros. Elle est donc moins chère que dans les établissements bancaires ordinaires. En revanche, l’offre ne propose pas de chéquier. À l’heure actuelle, l’enseigne compterait plus de 1,7 million d’affiliés.

Les changements ne dépendent pas de la société

Comme le précise Nickel dans un Tweet, ce service bancaire alternatif est contraint d’ajuster les tarifs, vu le contexte actuel. En effet, toutes les cartes MasterCard sont concernées. Sur ce point, Ma-neobanque affirme que :

Cette hausse est la conséquence de l’augmentation des commissions interbancaires que les banques et établissements de paiement se facturent.

Payées par les établissements porteurs, ces commissions constituent une rémunération pour les banques propriétaires des distributeurs. Parallèlement à cela, un grand nombre de ces derniers ont annoncé l’augmentation des tarifs à leurs clients en 2021.

Cette année, un individu titulaire d’une MasterCard standard débourse en moyenne 9,40 euros pour 4 retraits déplacés par mois. L’année prochaine, il dépensera 16,20 euros. Soit une hausse de près de 73 %. À noter que cela concerne les affiliés à une banque ordinaire. Selon les explications, ce gonflement est dû à la volonté des établissements de garder un certain équilibre financier. En effet, ils souhaitent limiter les charges portant sur la gestion de l’approvisionnement des distributeurs et leur entretien.

L’enseigne se veut rassurante envers ses clients

Chez Nickel, la récente décision impose à partir du 12 janvier 2021 de nouvelles conditions. Les retraits dans les distributeurs automatiques seront ainsi facturés 50 centimes en plus. Soit 1,50 euro contre 1 euro cette année. Un choix qui inquiète certains adhérents. L’un d’eux craint que la néobanque adopte les mêmes politiques que les banques traditionnelles. De son côté, le compte Nickel a justifié son acte sur Twitter.

D’après les termes employés, la décision prise devrait jouer en faveur de ses membres. Les modifications tarifaires les préserveront de la hausse des commissions interbancaires. Aussi propose-t-il à ses adhérents 3 retraits gratuits par mois auprès de tous les Points Nickel et des buralistes. Pour les suivants, le client bénéficiera l’année prochaine du tarif actuel, à savoir 0,50 euro par retrait.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

  • Janvier
back top