La faillite de Greensil n’en finit pas de faire des dommages collatéraux

Entrée de la banque Greensill.

La faillite de Greensil Bank est un évènement majeur à plus d’un titre. En effet, celle-ci a entraîné de nombreuses conséquences plus ou moins graves dans le monde de la finance. La dernière en date est l’arrêt d’activité de la petite banque italienne Aigis Banca qui, de par sa taille, n’aura pas survécu au séisme.

Un effet « domino »

Lorsque les diverses institutions sont à ce point interdépendantes, il n’est pas étonnant de voir que lorsqu’un élément s’écroule, il entraîne beaucoup d’autres dans sa chute.

En toute logique, la faillite de la fintech Greensil allait provoquer une réaction en chaîne, avec malheureusement, d’autres institutions condamnées au même sort. La dernière qui a fait savoir qu’elle mettait la clé sous la porte est une petite banque italienne nommée Aigis.

Important La principale raison de sa chute est que cette dernière détenait de nombreux produits d’investissement de Greensil. Après, elle s’est vue dépouillée de l’ensemble de ses actifs par la banque Ifis. Cette opération de cession ne lui avait rapporté qu’un euro (à titre symbolique).

En étant une banque de taille modeste, Aigis ne peut pas se prévaloir d’avoir joué un rôle majeur dans l’économie nationale. Sa faillite a alors des chances de passer inaperçue, mais combinée aux mésaventures des autres institutions en rapport direct ou indirect avec Greensil, l’onde de choc pourrait tout de même être assez importante pour être soulignée.

Greensil, une ascension fulgurante, une chute brutale

Pour en revenir à la véritable origine de ce cataclysme, Greensil, une fintech spécialisée dans les prêts pour les PME, a été victime d’une faillite soudaine.

La jeune entreprise financière qui a vu le jour il y a dix ans débarquait sur le marché avec un concept innovant, à savoir l’affacturage inversé.

En peu de temps, elle a acquis un nombre important de partenaires, mais peu à peu, sa clientèle s’est étiolée.

La fintech s’est en outre lancée dans des investissements douteux, ce qui a conduit à sa perte.

Quid des clients d’Aigis ?

Que les clients d’Aigis se rassurent, la banque a pris les dispositions nécessaires pour que ceux qui détiennent un compte bancaire chez elle soient impactés le moins possible par le scandale.

En réalité, les clients vont tout simplement pouvoir migrer vers Ifis, le nouveau détenteur des actifs de la banque en faillite.

Ce changement n’aura donc aucune incidence sur les comptes courants, ni sur les dossiers de financement conclus par Aigis, ni sur la cinquantaine de collaborateurs au sein de cette dernière.

Outre Aigis, le dépôt de bilan de Greensil met en péril l’avenir d’autres institutions, telles que GFG, un grand nom de l’industrie de l’acier ou encore la Wyelands Bank.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top