Le projet de création de l’euro numérique serait en bonne voie

Deux personne s’envoie argent sur smartphone

Tout au long de l’année dernière, la Banque centrale européenne a mené plusieurs études en vue de la possible création d’un euro numérique. Aucune décision n’a été prise pour le moment, mais ce projet devrait se concrétiser. Et selon le ministre allemand des Finances, les dirigeants du vieux continent devraient activement soutenir cette initiative.

Les devises numériques ont actuellement le vent en poupe, particulièrement le Bitcoin, dont la valeur a explosé ces derniers mois. Les consommateurs européens, notamment, sont de plus en plus nombreux à plébisciter ces monnaies digitales, ne nécessitant pas l’ouverture d’un compte bancaire. Pour de nombreux analystes, c’est le signe que le modèle financier traditionnel doit entamer une mue digitale.

De peur que la situation n’échappe aux gouvernements du vieux continent, la Banque centrale européenne (BCE) planche sur un projet de création d’un euro numérique. Les ministres des Finances de la zone euro, quant à eux, ont tenu une réunion pour débattre de cette éventualité.

Soutenir activement la création de l’euro numérique

Une visioconférence organisée ce mois-ci entre les ministres des Finances de la zone euro a de nouveau vu les dirigeants du vieux continent débattre au sujet de la création de l’euro numérique. Le ministre allemand des Finances, Olaf Scholz, a un avis tranché sur la question. Selon lui, il est primordial d’entamer un nouveau chapitre et pour cela les gouvernements européens doivent œuvrer ensemble à la création d’une devise numérique commune. Il a déclaré :

Une Europe souveraine a besoin de solutions de paiement innovantes et compétitives.

Olaf Scholz

Il a rajouté que l’Allemagne va apporter son soutien à la BCE, qui a déjà engagé des travaux en vue de la possible création de l’euro numérique. Tout au long de l’année dernière, des études ont été menées pour évaluer les chances de succès de cette initiative et des mesures nécessaires pour en réglementer l’utilisation afin d’éviter les fraudes.

Si pour l’heure, la Banque centrale européenne ne s’est pas encore lancée dans l’émission de l’euro numérique, le ministre allemand des Finances estime que les dirigeants du vieux continent doivent soutenir activement ce projet. Il a indiqué que :

Nous ne devons pas être spectateurs.

Les particuliers et les professionnels seraient favorables au projet

La création d’un euro numérique semble être en bonne voie. Les résultats des études menées par la Banque centrale européenne ces derniers mois seraient, en effet, satisfaisants. Toutefois, l’institution financière publique n’a pas encore pris sa décision. Elle devrait se prononcer cet été.

Une enquête de l’institution de Francfort révèle également que les particuliers et les professionnels verraient d’un bon œil cette initiative. Ces derniers indiquent qu’ils attendent de cette devise numérique qu’elle garantisse la confidentialité. C’est le cas pour 43 % des sondés qui placent ce critère comme la priorité numéro un. Pour 18 % des personnes interrogées, elles attendent en premier lieu de l’euro numérique une suivie de la sécurité, tandis que 9 % estiment que l’absence de frais supplémentaires doit être priorisée.

La BCE n’est pas la seule à plancher sur un tel projet. En effet, plusieurs banques centrales dans le monde envisagent de créer une devise numérique. En Chine notamment, le projet d’émettre un cryptoyuan est déjà très avancé.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top