La Banque centrale de Somalie souhaite favoriser le déploiement de la carte Visa dans le pays

Banque Centrale de Somalie.

En Somalie, le secteur financier est marqué par une grande domination du mobile money. Une solution qui favorise l’inclusion des peuples les plus vulnérables dans un État sujet à la guerre civile depuis 1991. C’est dans ce contexte que la Banque internationale de Somalie (IBS) a commencé récemment à proposer des cartes Visa.

Le 7 juillet 2021, la Banque internationale de Somalie (IBS) a lancé la première carte Visa dans le pays. Visant à encourager l’abandon du cash sur le territoire, celle-ci atteste la résistance de la finance somalienne. Un secteur gangréné par la guerre civile depuis deux décennies. Pour la population, elle leur permettra d’accéder plus facilement et plus rapidement à leur argent.

À l’égard de ladite carte, Abdirizak Ali Warsame témoigne d’une confiance totale. Celle-ci démontre une installation durable du système bancaire somalien, a-t-il déclaré à l’occasion de sa présentation. Le DG adjoint de l’IBS poursuit que ce service contribuera au renforcement du transfert d’agent, simple à utiliser et sécurisé.

Un fort taux de recours à l’argent mobile

Créée en 2014, la banque constitue sur ce point la première à recourir au réseau SWIFT de la Somalie. Pour rappel, il s’agit du numéro d’identification permettant d’effectuer et de coordonner plus aisément les virements à l’international.

Le dirigeant a par ailleurs souligné la nécessité d’un paysage politique plus favorable à l’appui du développement de l’activité financière. Pour lui, la Somalie doit conserver la stabilité politique afin que l’industrie bancaire retrouve son dynamisme.

Dans un autre registre, le pays illustre bien la façon dont l’argent mobile remédie à l’exclusion financière des plus fragiles. Un problème touchant surtout les populations déplacées sur le territoire. À l’aide des transactions mobiles, les organismes d’action humanitaire ont notamment pu leur octroyer des subsides.

En 2018, la Banque mondiale (BM) révèle que sept Somaliens adultes sur dix recouraient aux services de paiements mobiles. Pourtant, seuls 15 % ont réussi à ouvrir un compte bancaire. Aujourd’hui, 13 institutions bancaires opèrent en Somalie. La banque centrale exerce un contrôle sur chacune d’elle.

Simplifier les services interbancaires

Le pays a légalisé les mécanismes de paiement digitaux et les a incorporés progressivement dans les marchés financiers. Le 27 février dernier, il a ainsi délivré sa première licence de transaction mobile à Hormuud Telecom. Leader en matière de téléphonie en Somalie, l’opérateur compte 3,6 millions d’utilisateurs. Celui-ci ambitionne d’attirer 3 millions de consommateurs pour :

  • Sa plateforme EVC Plus ;
  • Son service de transaction par téléphone portable.

Dans le domaine financier, l'encadrement du secteur somalien du mobile money a également contribué au renforcement de la confiance. Chez la population rurale, l’argent mobile est ainsi utilisé à hauteur de 55 %, d’après la BM. Dans les communautés citadines, il pénètre à plus de 80 %.

Sur le plan de la réglementation, la Banque centrale somalienne a surpassé un certain nombre de stades. Son gouverneur pense ainsi que l’introduction de la carte Visa montre que la Somalie avance dans la bonne direction. Il déclare :

La banque centrale va encourager toutes les banques somaliennes à émettre des services similaires. La carte Visa facilitera les services interbancaires entre les treize banques opérant en Somalie.
Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top