Les GAFA représentent-ils une menace pour les banques ?

Bâtiment de l'Amazon

Les banques redoutent l’entrée des GAFA (Google, Apple, Facebook et Amazon) dans les réseaux de la finance. Quelles sont leurs véritables ambitions ? Prévoient-ils une collecte de données en vue d’une exploitation commerciale ? Quelle stratégie déploient-ils pour devancer les banques sur leur propre marché ? Les experts décèlent chez ces nouveaux arrivants une volonté d’imposer leurs propres règles.

Google, Apple, Facebook et Amazon (GAFA) s’immiscent aujourd’hui dans le marché de la banque. Les spécialistes prévoient même une intrusion généralisée dans les différents services de la finance susceptibles d’être disruptés. Mais pour l’heure, l’impact de l’arrivée de ces géants du Web dans ce domaine a été modéré.

Quoi qu’il en soit, les banques et les assurances se sont fixé pour défi de limiter l’influence de ces grandes firmes. Pour ce faire, elles tentent de renforcer la protection de l’identité digitale des titulaires de comptes bancaires. C’est ce que révèle le responsable associé des services financiers chez Wavestone, Joël Nadjar.

Sur quels points les GAFA surpassent-ils les banques ?

Jusqu’ici, les GAFA se sont surtout intéressés au marché des paiements. Il faut dire que ces entreprises excellent dans ce domaine, tant au niveau de la collecte et du traitement des données que de la gestion de la relation client. Par ailleurs, ces géants de la technologie performent dans le renforcement de la sécurité des transactions numériques et dans la protection des données personnelles des consommateurs.

Le nouvel essor connu par les GAFA représente une menace pour les banques. Cependant, ces acteurs rencontrent encore certains freins (réglementation en vigueur dans les pays cibles, coûts du risque, etc.). Cela dit, ils sont désormais capables de surmonter ces obstacles.

Mais malgré leur énorme potentiel, les GAFA tendent davantage à mettre en place des partenariats avec les banques et les assurances. Par ailleurs, ces géants du Web ne se montrent pas plus disruptifs que les établissements financiers classiques, contrairement aux néobanques et aux Fintech.

Quels sont les services financiers proposés par les GAFA ?

Pour intégrer le marché de la finance, les GAFA déploient divers services. La multinationale américaine Apple, par exemple, a commencé par la mise en place du système de paiement digital Apple Pay. La marque à la pomme s’est ensuite lancée dans l’élaboration de sa propre carte de crédit baptisée Apple Card.

Quant au géant du e-commerce Amazon, il est entré le secteur bancaire avec son service de paiement multi-devises réservé aux entreprises. Amazon Business Services continue aujourd’hui de s’étoffer, proposant une offre de gestion et de financement à court terme de plus en plus complète. Cette année, la firme prévoit de lancer un compte courant.

Bientôt, Google rejoindra les rangs de ces nouveaux concurrents des banques. Pour l’instant, son offre de compte bancaire est en cours d’amélioration.

Facebook, pour sa part, affiche son intérêt pour le marché de la finance à travers son service de paiement en ligne Facebook Pay et sa cryptomonnaie Libra. Cette dernière vise principalement les exclus bancaires dans les pays émergents. Toutefois, elle est susceptible d’intéresser un grand nombre d’utilisateurs en Europe.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top