Le Crédit Agricole a acquis la Fintech Linxo

CAPTURE ECRAN DU SITE Linxo

Le Crédit Agricole a racheté Linxo. Le cofondateur de la start-up, Bruno Van Haetsdaele, affirme que cette opération permet aux deux parties d’approfondir leur collaboration. Par ailleurs, elle ne représente pas un frein pour la poursuite des projets de la jeune pousse dans l’open banking. En effet, celle-ci continue de développer ses agrégateurs de comptes bancaires.

Linxo estime que son rachat par le Crédit Agricole lui permettra de se développer dans le secteur de l’open banking. Dans le cadre d’une interview, le co-fondateur de la Fintech a expliqué les raisons de l’opération.

Bruno Van Haetsdaele avance qu’il s’agit d’un souhait mutuel d’approfondir la collaboration entre les deux firmes. Grâce à ce rachat, le Crédit Agricole peut établir des liens avec les différents partenaires de projet de la start-up.

Pour sa part, Linxo compte s’appuyer sur la notoriété de la banque sur le marché français pour poursuivre sa lancée. Elle entend notamment innover en matière de services internet et mobiles liés à la gestion de comptes bancaires.

Divers partenariats qui profitent au Crédit Agricole

En acquérant Linxo, le Crédit Agricole bénéficie des activités de la Fintech. Sur le plan B to C, Linxo comptabilise 3 millions de clients français grâce à son application agrégeant les données de plusieurs comptes bancaires.

À noter qu’un utilisateur sur trois environ s’en sert comme principale application bancaire. L’accès à la version de base de l’application est gratuit. Pour bénéficier de plus de fonctionnalités, il faut payer un abonnement annuel de 30 euros.

Quant aux activités ciblant les professionnels, le Crédit Agricole dispose dorénavant des solutions d’API conçues par Linxo. Celles-ci sont destinées à différents acteurs, notamment les assurances, les banques et les autres start-up. Linxo recense une centaine de clients professionnels.

La Fintech a aussi établi des partenariats pour optimiser l’expérience utilisateur. Elle collabore entre autres avec Younited Credit. La jeune pousse travaille également avec KPMG pour rendre les données bancaires accessibles depuis les systèmes comptables des entreprises.

Qu’apporte le rachat à Linxo ?

Le rachat de Linxo par le Crédit Agricole était-il vraiment nécessaire ? Bruno Van Haetsdaele indique :

Cela nous donne les moyens d’accélérer et de poursuivre nos investissements pour continuer à innover.

Bruno Van Haetsdaele.

En tout cas, il s’agit d’une décision mûrement réfléchie. Comme l’affirme cofondateur de la Fintech :

Nous avons regardé un peu toutes les possibilités. Il se trouve que nous avions trois acteurs institutionnels au capital, Crédit Agricole, Crédit Mutuel Arkéa et Maif Avenir.

Bruno Van Haetsdaele.

Compte tenu de l’expérience positive lors des collaborations antérieures avec le Crédit Agricole, Linxo a jugé bon de garder l’appui du groupe bancaire. De plus, ce dernier dispose d’une grande influence sur le territoire français et dans différents pays d’Europe. Il s’agit d’un atout indéniable pour la jeune pousse qui souhaite déployer une stratégie de développement à l’échelle internationale.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top