Une moindre mobilité bancaire chez les consommateurs belges

Une personne qui tape son code dans un distributeur de billets

Tout comme en France, les autorités belges encouragent la mobilité bancaire, de manière à favoriser la concurrence entre les établissements du secteur. En théorie, les clients insatisfaits peuvent aisément changer de banque pour bénéficier de meilleurs services. Mais l’association des consommateurs Test Achats met en exergue la réalité du terrain.

La satisfaction des clients est censée être déterminante pour les enseignes bancaires, sachant que la concurrence est particulièrement rude dans le secteur. Seulement, le taux de mobilité est moindre, comme l’affirme Test Achats dans une information relayée par la Radio-télévision belge de la Wallonie-Bruxelles dédiée à la communauté française (RTBF).

Comment expliquer cette situation, sachant que les banques en ligne proposent des offres compétitives ? En consultant un comparateur bancaire, le site consacré à la communauté belge francophone constate que certaines banques digitales proposent d’ouvrir gratuitement des comptes en ligne avec, en prime, des bonus. Elles distribuent aussi des cartes bancaires en toute gratuité.

Passer d’un établissement bancaire à un autre est-il aisé ?

Théoriquement, passer d’une banque à une autre est simple d’autant plus que les intéressés n’ont plus besoin d’avertir leurs payeurs récurrents et encore moins leurs créanciers. Le service de mobilité bancaire, dont l’intervention est prévue par la loi depuis 2018, s’en occupe désormais.

Selon le site de la fédération bancaire belge, le client n’a plus qu’à ouvrir un compte auprès de l’enseigne qu’il aura choisi. Il devra ensuite remplir un formulaire qui consiste à solliciter le service compétent.

Seulement, les Belges estiment que la procédure est particulièrement fastidieuse et risquée comme le révèle Test Achats. Par exemple, le souscripteur d’un prêt hypothécaire pourrait voir le taux augmenter s’il décide de fermer son compte à vue détenu chez la banque prêteuse. Par ailleurs, l’usager doit prendre lui-même en charge les frais de transfert d’un compte d’épargne ou d’un compte titres.

Un niveau de satisfaction global rassurant

À en croire les analyses de Test Achats, les frais liés à la possession d’un compte influent sur la note de certaines enseignes, hormis le tarif fixé pour certains produits bancaires. L’association représentative des consommateurs belges opine que le coût des produits et des services peut impacter l’attirance du client. Dans quels cas ira-t-il jusqu’à opter pour un changement de banque ?

Ces conclusions découlent d’une enquête effectuée auprès de 8 100 consommateurs belges. Outre les frais bancaires, elle porte par exemple sur la qualité du service client et sur l’accès à l’information. L’attractivité des produits, tout comme le niveau de digitalisation des prestations, n'est pas en reste. D’une manière globale, les clients se montrent satisfaits de leur banque, le niveau d’appréciation indiqué par l’association étant de 71 %.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top