Les banques d’investissement connaissent leur pire baisse de revenus au premier semestre 2019

bâtiments de banques

Selon le cabinet Coalition, les résultats du premier semestre 2019 annoncent déjà les difficultés auxquelles les banques de marché et de financement sont confrontées. Leurs revenus ont en effet fortement régressé au terme de cette période. Il en ressort que cette année, le rendement sur capital ne pourra pas excéder 6 à 7 %.

Cette année, les banques de financement sont confrontées à une réduction significative de leurs résultats, comme le révèle Coalition. Cette situation concerne par exemple BNP Paribas, Credit Suisse ou Bank of America.

En effet, leurs recettes ont nettement baissé au premier semestre. Elles concluent ainsi cette période avec 76,8 milliards de dollars de revenus, soit une chute de 11 %. Elles enregistrent en ce sens une baisse historique qui n’a jamais été atteinte depuis 2006.

Le bureau d’études opine que s’affranchir de cette crise s’avère difficile, dans un contexte de tensions commerciales couplées à une réduction des taux d’intérêt.

Notre sélection des promos
La sélection meilleurtaux
160€ Offerts
Fortuneo
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
150€ Offerts
BoursoBank
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
160 € Offerts
Monabanq
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
90 € Offerts
Société Générale
Voir l'offre
Voir l'offre
Je compare les offres bancaires

Une restructuration inévitable

Afin d’observer la croissance de ces banques d’investissement, le cabinet d’étude Coalition a étudié le cas des 12 plus grandes structures actives sur le marché. Parmi elles figurent par exemple Barclays, HSBC et JP Morgan. Toutes ont été affectées par le contexte économique actuel au point de voir leur marge opérationnelle baisser entre janvier et juin 2019. Certaines d’entre elles ont subi une restructuration afin de faire baisser les coûts et augmenter les revenus.

Ainsi, en juillet dernier, Deutsche Bank a annoncé la suppression de 18 000 postes, affiliés pour la plupart à sa banque de financement et d’investissement. Cette même décision a été prise par Société Générale, avec 1 600 postes supprimés pour les mêmes activités. BNP Paribas a également éradiqué 500 postes liés aux activités de banque d’investissement.

Début août, HSBC a aussi informé de la suppression de 4 000 emplois à travers ses structures mondiales. Une réorganisation qui pourrait également avoir lieu chez UBS prochainement, d’après les informations obtenues par le Financial Times.

Ces suppressions de postes ont principalement eu lieu au niveau du front office. Au cours du premier semestre 2019, l’effectif de ces banques a donc largement baissé pour arriver à 50 400 postes restants, selon le cabinet Coalition.

Je compare les offres bancaires

Plusieurs marchés durement touchés

Le bureau d’études indique que les restructurations ne suffisent plus à relancer la croissance chez ces banques d’investissement. Ceci dit, il n’est pas certain que changer de banque constitue, pour le collaborateur, une solution face à une crise qui tend à se généraliser.

Faut-il s’attendre à la redynamisation des banques existantes ? Pour y parvenir, elles auront besoin de spécialiser leurs métiers, selon Youssef Intabli, un responsable de la recherche au sein de Coalition.

Il souligne que les projets de consolidation entre banques régionales ne constituent plus une solution pertinente, aucun résultat concret n’ayant été observé. Certaines banques s’appuient également sur la technologie pour redynamiser leur activité et favoriser leur croissance.

Toutes ces initiatives pourraient les aider à équilibrer leur rendement sur capital. Car si pour cette année, il est limité à 6 % ou 7 %, il faudra atteindre 10 à 12 % pour rentabiliser le coût de leur capital. L’objectif est également de relancer les métiers actuellement en baisse, comme les métiers actions affectés par une chute de 17 %.

Celle-ci est due à la diminution des marges au niveau du courtage d’actions et des services proposés aux hedge funds. Il en est de même pour les métiers des taux qui observent un repli de 9 % alors qu’ils constituent la plus importante source de revenus des banques d’investissement.

Archives

Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.