Les banques françaises poussent leurs clients à être plus autonomes

femme en train de calculer ses finances

Grâce aux récentes transformations digitales dans le domaine des banques, les visites en agence ne sont plus nécessaires. Depuis leur smartphone ou leur tablette, les clients réalisent eux-mêmes les opérations bancaires dont ils ont besoin. De ce fait, les établissements traditionnels ne se chargent plus que d’offrir des conseils sur l’utilisation des applications.

Les banques en ligne sont de plus en plus plébiscitées en raison de leurs nombreux services et de leur instantanéité. Le taux de fréquentation des agences physiques a donc baissé, même si des clients s’y rendent encore pour réaliser certaines opérations ou pour demander des conseils.

Actuellement, les banques françaises souhaitent que leurs usagers recourent le plus souvent possible aux applications mobiles. Elles ont donc augmenté les tarifs des prestations dans les agences. Il faut savoir que le personnel au sein des agences ne fait plus que donner des conseils, car il ne peut plus se charger des opérations courantes.

Les agences physiques se reconvertissent

Depuis l’apparition des banques en ligne, les établissements physiques sont de moins en moins fréquentés. Selon Marc Giordanengo, directeur du cabinet de conseil Ailancy, le virage numérique des banques a entraîné divers changements. Notamment l’incapacité des agences à gérer les opérations quotidiennes des clients. Actuellement, elles sont plutôt considérées comme des lieux de conseils.

Tout en gardant cette fonction, les établissements physiques se lancent dans la commercialisation de produits et de services n’ayant aucun lien avec le domaine financier.

Ainsi, le groupe Crédit mutuel s’est lancé dans la téléphonie tandis que LCL, Société Générale ou encore BNP Paribas proposent des systèmes d’alarme et de vidéosurveillance pour les particuliers.

Les agences bancaires se lancent dans le commerce pour contrebalancer le fait que 4 000 buralistes français vendent déjà des services bancaires.

Les banques augmentent leurs tarifs pour inciter leurs clients à être plus autonomes

D’après un professionnel du secteur bancaire, le coût d’un virement occasionnel dans un établissement bancaire physique sera de 4,06 euros pour cette année. Cela représente une hausse de 5 % par rapport à 2018.

Cette augmentation des tarifications ne vise pas à pousser les clients à changer d’agence bancaire, mais plutôt à les amener à utiliser les applications mobiles et à faire preuve de plus d’autonomie.

La stratégie de la surfacturation permettra également aux banques de réduire leurs établissements physiques et ainsi de faire des économies. D’après Emmanuel Papadacci-Stephanopoli, spécialiste du marketing bancaire au sein de KPMG, les agences physiques ne sont pas vouées à disparaître.

En effet, elles tiennent le rôle de conseiller et accompagnent les clients pour les opérations bancaires plus complexes.

Dorénavant, les usagers devront donc effectuer par eux-mêmes les opérations bancaires via leur application mobile. S’ils ont besoin d’aide, ils peuvent toujours contacter une agence.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top